Audi Brussels prolonge le cycle de vie de ses eaux

Audi Magazine

Les initiatives durables suivent leur cours chez Audi. L’une d’entre elles se concentre sur l’utilisation des ressources de manière rigoureuse, notamment l’eau, élément très présent dans la production des voitures. Afin que chaque goutte compte, Audi Brussels a rejoint un projet qui va réduire considérablement la consommation d’eau du site de production.

Peinture, refroidissement des matériaux ou encore nettoyage des pièces : voilà quelques exemples de l’assemblage d’une voiture où la consommation d’eau peut être très importante. Et jusqu’il y a peu, Audi Brussels utilisait parfois de l’eau potable à cet effet. Heureusement, cela va changer.

Audi Brussels prolonge le cycle de vie de ses eaux
Recycler l’eau dans un circuit fermé

Recycler l’eau dans un circuit fermé

Pour consommer « efficacement » de l’eau, il faut pouvoir la réutiliser. Mais comment faire ? Située à Forest, Audi Brussels a la chance de se trouver à proximité d’une station d’épuration, gérée par l’entreprise Hydria dans le cadre d'un partenariat public-privé avec la Région de Bruxelles-Capitale. Cette entreprise est à l’origine du projet ReUse. Grâce à celui-ci, les eaux usées d’Audi Brussels vont être traitées et épurées afin de pouvoir être réintroduites dans le cycle de production. Un principe de circuit fermé qui permet de réutiliser la même eau, à l’infini. Résultat : plus de 100 000 mètres cubes d'eau potable par an vont être économisés, soit à peu près l’équivalent de 40 piscines olympiques. Audi Brussels est la première entreprise à s'engager avec Hydria dans la réutilisation intelligente et durable des eaux usées traitées.

Audi Brussels, pionnière fidèle

Audi Brussels, pionnière fidèle

Pour concrétiser ses ambitions durables, Audi a toujours pu compter sur Audi Brussels. Véritable pionnière en la matière, l’usine avait d’ailleurs été choisie en 2018 comme berceau de la révolution électrique, avec comme mission l’assemblage complet de l’Audi e-tron. Véritablement transformée à cet effet, elle fut également la première usine de production en grande série certifiée neutre en carbone au monde dans le segment haut de gamme. Par ailleurs, l’usine bruxelloise n’est pas uniquement un exemple en matière de diminution d’émissions de CO2. En plus du recyclage des eaux, Audi Brussels a également innové dans le recyclage des batteries grâce au projet BATTman, qui permet de leur donner une seconde vie. L’usine bruxelloise se soucie aussi de son environnement direct, en stimulant la biodiversité locale par le biais de plusieurs initiatives, comme la création d’hôtel à abeilles ou de jardins suspendus. Toutes les autres usines Audi avancent dans ce sens. Celle de Györ en Hongrie a par exemple suivi les traces d’Audi Brussels en étant à son tour certifiée neutre en carbone.

Audi Brussels offre une deuxième vie aux batteries électriques
L’ambition d’Audi ? Être durable sur toute la ligne

L’ambition d’Audi ? Être durable sur toute la ligne

Réduire la consommation d’eau est l’un des éléments centraux de Mission:Zero, un plan d’attaque engagé lancé par Audi dans le but de réduire son empreinte environnementale sur l’intégralité de son cycle de production. La décarbonisation, la stimulation de la biodiversité ou la gestion efficace des ressources en font également partie. En bref : des thèmes sur lesquels Audi Brussels est déjà pleinement engagée. En ce qui concerne l’eau, des chiffres précis sont avancés par la marque aux quatre anneaux : réduire de moitié la consommation d'eau par véhicule produit. Avec la réutilisation, cet objectif est pleinement réalisable !

Ces articles vous intéresseront peut-être également