Diminuez votre empreinte écologique en dansant

Audi Magazine

Le cadre idyllique du château de Ribaucourt à Perk s’apprête à accueillir une nouvelle fois l’un des festivals les plus dansants et les plus durables au monde. Depuis sa création, la mission de Paradise City a été de lier durabilité et plaisir. Une vision dans laquelle Audi, fière partenaire de l’événement, se retrouve à 100 %.

Imaginez un cadre paradisiaque sur le vaste domaine d’un château. Des milliers de festivaliers profitant des rythmes endiablés mixés par les DJ de renommée internationale et les talents locaux pendant trois jours. Le tout réparti sur cinq scènes différentes, avec une ambiance chaleureuse et des stands proposant des surprises culinaires les plus variées. Vous obtenez ainsi Paradise City, qui se déroulera du 1er au 3 juillet 2022. Mais ceci n'est pas un « simple » festival de musique électronique.

Diminuez votre empreinte écologique en dansant
Créer un impact positif

Créer un impact positif

Ces dernières années, les organisateurs de festivals ont réalisé qu’ils pouvaient agir sur leur impact écologique. Chez Paradise City, cependant, cette prise de conscience est présente depuis le début, en 2015, lorsque les fondateurs Gilles De Decker et Dimitri Verschueren ont placé la durabilité au cœur de leur projet. L’objectif ? Encourager les festivaliers à effectuer des changements qui auraient un impact positif sur l'environnement, le tout au cours d’un voyage musical intense.

En janvier de cette année, les efforts constants de Paradise City ont reçu la note maximale de 4 étoiles de la part de « A Greener Festival », une organisation à but non lucratif qui aide les événements musicaux à réduire leur empreinte écologique. Cet été, Gilles De Decker et Dimitri Verschueren veulent faire encore mieux.

Une mobilité plus durable

Une mobilité plus durable

Après deux années un peu particulières et l'organisation de Paradise Down by The Lake – un concept alternatif qui respectait les mesures liées au coronavirus –, le festival revient à plein régime cet été. Pour sa 7e édition, Paradise City souhaite réduire davantage son empreinte carbone en se concentrant, entre autres, sur une mobilité plus durable. Il encourage donc les fans de musique à prendre autant que possible les transports publics pour se rendre à Perk, en introduisant par exemple des trains de nuit au départ de la gare de Vilvorde vers Bruxelles, Anvers et Gand, en collaboration avec la SNCB. En outre, grâce à Brussels Airport et De Lijn, toutes les navettes entre la gare et le festival seront gratuites et électriques.

Audi fournira les voitures 100 % électriques

Par ailleurs, Audi fournira les voitures 100 % électriques qui seront utilisées pour transporter les artistes sur le site dans le plus grand confort et sans émettre d’émissions. Le festival pourra ainsi réduire ses émissions totales de CO2 de 6 %. L'utilisation des vélos sera également activement promue, avec par exemple un parking dédié près de l'entrée, une chance pour les cyclistes de gagner un prix, et un partenariat avec Lucien – la nouvelle marque de magasins de vélos de D'Ieteren – qui assurera la sécurité du parking à vélos, des entretiens gratuits et un service de gonflage des pneus pendant le festival.

Enfin, comme une voiture électrique a besoin de recharger ses batteries, les visiteurs du festival pourront également faire de même. Pour ce faire, direction la toute nouvelle Audi RechargeZone, l’endroit idéal pour récupérer de l’autonomie dansante entre deux DJ sets grâce à des massages relaxants, des jus de fruits frais et de la musique décontractée.

Énergie solaire

Énergie solaire

Une autre grande réussite de Paradise City réside dans l'utilisation particulièrement efficace de l'énergie sur le site. Par exemple, 86 % de l'électricité provient de sources renouvelables, dont 10 % de l'énergie solaire. Un chiffre que Paradise City, en coopération avec Audi, veut faire monter à 40 % grâce à des panneaux solaires plus nombreux et plus grands. Cet été, Audi installera d’ailleurs un panneau solaire de 170 m2, en plus de 3 solar flowers EcoPlant et d'une batterie géante.

Pour conclure, il faut encore mentionner les nombreuses autres initiatives autour du transport avec des camions électriques, l'offre de produits équitables et locaux, la suppression de la viande, l'amélioration du recyclage sur le camping, les gobelets réutilisables... En bref, une expérience totale inspirante entièrement dédiée à la durabilité et au plaisir, à la fois sur et en-dehors de la piste de danse.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • Header.jpg
    L’alimentation durable selon Elliott Van de Velde

    Donner une deuxième vie aux invendus alimentaires, imaginer une gastronomie zéro déchets et contribuer à la solidarité sociale en cuisinant pour les plus démunis : avec son Hearth Project, le jeune chef Elliott Van de Velde nous montre la voie d’une alimentation durable et humaine, sans jamais donner de leçons et sans perdre le sens de la gourmandise. Découverte d’un innovateur de talent dont le nouveau lieu ouvre ce printemps en plein cœur de Bruxelles.

    Lisez l'article
  • 1920xx1080_Header visual episode 2.jpg
    Audi et Paradise City : la force de l’adaptabilité

    Face au changement, les entrepreneurs doivent faire preuve de flexibilité. Le coronavirus a logiquement représenté un énorme défi pour les fondateurs de Paradise City, qui l'ont relevé avec intelligence. Résultat : une série de concepts innovants sont nés. Avec le soutien d'Audi.

    Lisez l'article
  • 1920x1080_Header-visua-episode-1.jpeg
    Audi et Paradise City au carrefour du progrès durable

    Il y a des alliances qui sont évidentes. Celle d’Audi et Paradise City est partie pour durer. Parce que ces deux acteurs partagent un objectif et des valeurs similaires : participer activement à la transition vers un monde plus durable en misant sur le progrès et l’innovation. Et ne faire aucun compromis pour y arriver. Découvrez Audi Crossroads, une plateforme créée par Audi pour stimuler les partenariats inspirants de ce type.

    Lisez l'article