L’Audi « belge » domine le Fanatec GT World Challenge à Misano

Audi Magazine

Entre Audi, le duo Dries Vanthoor-Charles Weerts et le Circuit de Misano, c’est une longue histoire d’amour. C’est déjà en Italie, sur la côte adriatique, que Dries et Charles avaient remporté leur première victoire en commun en 2019. Clin d’œil de l’histoire, Charles Weerts était alors devenu, à 18 ans, le plus jeune vainqueur de l’histoire du championnat, à la place de… Dries Vanthoor.

L’Audi « belge » domine le Fanatec GT World Challenge à Misano
Ce premier succès à Misano

Ce premier succès à Misano, c’était aussi le début d’une collaboration qui a conduit le duo belge vers deux titres consécutifs dans la Sprint Cup du Fanatec GT World Challenge Europe, en 2020 et 2021. Chaque fois, l’Audi « belge » avait remporté deux courses sur le Circuit Marco Simoncelli. En quête d’une troisième couronne cette année, les doubles champions ont de nouveau frappé fort à Misano.

Sur leur Audi #32 du Team WRT, Dries et Charles ont tout simplement été intouchables lors de ce quatrième et avant-dernier rendez-vous de la Sprint Cup. Grâce à deux pole positions et deux victoires, ils ont fait le break au championnat. Ils aborderont en effet la finale sur le circuit de Valencia, du 16 au 18 septembre, avec un avantage de 11,5 points qui pourrait s’avérer décisif.

l’épreuve à Misano

De manière générale, l’épreuve à Misano a souri aux Audi R8 LMS GT3 Evo. Ainsi, en terminant à la 3e place de la première course, le Français Thomas Neubauer et le Danois Benjamin Goethe ont offert un double podium à la marque et au Team WRT. Au passage, ils enlevaient aussi la victoire dans la Silver Cup, la catégorie regroupant les pilotes Silver (qui sont pour la plupart des jeunes que l’on pourrait qualifier de semi-professionnels).

Silver Cup

Dans cette même Silver Cup, la deuxième place revenait à une autre Audi, pilotée par le Suisse Lucas Légeret et le Belge Nicolas Baert. Découvrant cette année les courses de GT après avoir remporté le championnat Junior en TCR Europe sur une Audi, le Waterlootois affiche une progression constante. Sur son R8 LMS GT3 Evo de l’équipe française Saintéloc Racing, le Belge de 20 ans et son équipier auraient même pu viser la victoire dans la catégorie le dimanche sans un écrou de roue bloqué lors du pit stop.

Après ce quatrième rendez-vous de la Sprint Cup, le Fanatec GT World Challenge Europe passe en mode Endurance pour le plus grand rendez-vous de la saison : les TotalEnergies 24 Hours of Spa. Les 30 et 31 juillet, Audi visera une cinquième victoire lors de la course de GT la plus importante au monde !

(Photos : SRO Press Office)

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • HEADER.jpg
    GT World Challenge Europe : carton plein pour Audi et WRT à Imola
    Lisez l'article
  • HEADER2.jpg
    Elsa Verbist (Team Manager Comtoyou Racing) : « Il faut toujours faire ses preuves »
    Lisez l'article
  • HEADER.jpg
    Audi, Vanthoor et Vervisch triomphent dans l’Enfer Vert
    Lisez l'article