La conduite électrique,
10 mythes à briser !

Audi Magazine

Vous avez encore certains doutes sur la conduite électrique ? Alors, il est peut-être temps de les dissiper en s’attaquant aux préjugés. Qu’en est-il vraiment des voitures électriques ? Sont-elles dangereuses pour les piétons ? Ont-elles une incidence sur les destinations de vos prochaines vacances ? Nous avons répertorié les 10 mythes les plus courants à briser sans tarder !

La conduite électrique, 10 mythes à briser !
Vacances

1. « Partir en vacances en voiture électrique ? Il faut oublier ! »

On l’entend régulièrement, la voiture électrique ne conviendrait pas pour les longs trajets. C’est faux. Saviez-vous que les derniers modèles électriques comme l’Audi e-tron GT quattro et l’Audi Q4 e-tron ont une autonomie pouvant aller jusqu’à 450 km selon les conditions de conduite ? Et qu’en plus, grâce à l’e-tron Charging Service, vous aviez accès à l’un des plus grands réseaux comptant plus de 100 000 points de charge dans 16 pays européens ? Voilà qui est pratique lorsqu’on décide de partir loin pour trouver le soleil. D’autant plus que vous pouvez profiter des pauses (recommandées lors de longs trajets) pour charger votre véhicule. Il y a toujours une station avec bornes de recharge rapide à proximité.

Certes, cela demande un minimum de planification. Mais avec l’Audi e-tron routeplanner, cette tâche devient des plus aisée ! Il calcule pour vous l’itinéraire le plus rapide pour vous mener à votre station de recharge.

Last but not least, votre style de conduite peut également vous faire gagner en énergie. En anticipant, vous pouvez limiter les déperditions d’énergie. Et grâce à quelques manœuvres intelligentes, vous pourrez même récupérer quelques kilomètres d’autonomie…

Quelques conseils pour augmenter votre autonomie.

2. "Une batterie, ça met une éternité à recharger"

Pas du tout ! Saviez-vous que vous pouviez recharger la batterie de votre véhicule à 80 % en 20 minutes seulement grâce aux nombreuses bornes de recharge rapide présentes sur le réseau ? Le temps nécessaire pour un petit café et pour se dégourdir les jambes. Pas mal, non ?

Vous rechargez votre véhicule à la maison ou sur le lieu de votre travail ? Alors le temps de recharge sera plus important. Audi propose différentes solutions qui vous permettent de recharger votre voiture à une vitesse de 11 kW par heure. Il faudra environ 8,5 heures pour que votre batterie soit complètement chargée. Un problème ? Pas du tout. Il suffit de la brancher le matin en arrivant au bureau ou le soir chez vous après une dure journée de travail. Vous aurez quoi qu’il en soit bien assez d’énergie pour le prochain départ.

Découvrez les solutions de recharge Audi

3. "Si nous nous mettons tous à l’électrique, nous courrons vers un black-out"

Imaginez… vous branchez votre voiture électrique dans la prise de courant et tout à coup, les luminaires extérieurs s’éteignent plongeant tout le quartier dans le noir le plus complet. Laissez ça pour l’imagination. Audi a trouvé une solution : une recharge intelligente et optimisée soulage le réseau électrique. Autrement dit, les voitures ne pourront être chargées que lorsque la demande d’électricité sur le réseau est faible. C’est ce que l’on appelle la recharge optimisée par le réseau.

Audi a d’ailleurs organisé des tests en Allemagne simulant une surcharge du réseau électrique local, en utilisant le système de charge optimisée par le réseau. Les résultats ont été positifs.

Et puis, il y a aussi de nombreuses nouvelles possibilités de recharge intelligente à moyen terme. Nous pensons par exemple à limiter la charge à la maison et au travail, mais également à la technologie de charge bidirectionnelle. De plus, la voiture sert elle-même de dispositif de stockage d’énergie renouvelable, par exemple pour vos panneaux solaires.

Plus d’infos sur la technologie de charge bidirectionnelle
“Straks staan we allemaal aan te schuiven voor een beschikbare laadpaal”

4. "Bientôt, nous devrons attendre notre tour pour recharger à une borne"

Jamais ! Selon Bond Beter Leefmilieu (la fédération indépendante de 140 associations environnementales nationales ou locales en Flandre), il y a actuellement 12 voitures électriques par borne de recharge en Belgique. Voilà qui est plus que suffisant, surtout lorsque l’on sait que la plupart d’entre elles sont des hybrides chargées à la maison.

Pour environ 10 000 bornes de recharge publiques (source : AVERE), il y a environ 23 000 voitures 100 % électriques. Il n’y en a donc que 2 par borne de recharge ! Et on ne compte pas les bornes de recharge privées à la maison ou au travail.

Oui mais - on vous entend penser d’ici - de nouvelles voitures électriques arrivent chaque année sur nos routes ! C’est vrai. Mais si le nombre de voitures électriques augmente, le nombre de bornes et solutions de recharge augmentent également. De plus en plus de stations-service proposent d’ailleurs des bornes de recharge dans leur installation, les villes et les communes mettent à disposition des parkings avec bornes de recharge, les entreprises installent également leurs propres infrastructures électriques… Par ailleurs, le gouvernement encourage la mobilité électrique en rendant les infrastructures de recharge obligatoires. Par exemple, la Flandre suit la directive européenne qui rend les bornes de recharge obligatoires dans les nouvelles constructions (règle en vigueur depuis le 11 mars 2021).

Et l’Europe dans tout ça ? L’Union ne reste pas les bras croisés. De nombreuses initiatives sont prises pour minimiser le stress de la recharge des citoyens…

Roulez sans le stress de la recharge
« C’est dangereux pour les piétons »

5. « C’est dangereux pour les piétons »

Beaucoup de piétons le pensent : une voiture électrique est plus silencieuse qu’une voiture classique. Mais aucune raison d’en avoir peur pour autant ! À une vitesse inférieure à 20 km / h, les voitures électriques émettent un son artificiel, rendu obligatoire par la législation européenne depuis le 1er juillet 2019. La plupart des marques automobiles appliquent même une limite supérieure plus stricte jusqu’à 30 km / h. Quant à Audi, la marque équipe son modèle Audi e-tron GT d’un son e-tron plus marqué et donc plus perceptible par les piétons. Et si la vitesse augmente, les piétons sont alertés par le son plus intense produit par le frottement des pneus sur la route.

La conduite électrique silencieuse a un autre avantage. Celui d’offrir une conduite plus agréable au conducteur.

Silence, repos, détente et moins de stress au volant : que demander de plus ?

La création du son de l’Audi e-tron
 « Les voitures électriques, ce n’est pas mieux pour l’environnement »

6. « Les voitures électriques, ce n’est pas mieux pour l’environnement »

La production de voitures électriques demande plus d’énergie parce qu’elles sont plus compliquées à assembler. L’électricité utilisée n’est pas toujours « verte » et on utilise des matières premières précieuses et difficiles à extraire, comme le cobalt et le lithium, pour la conception des batteries. Pour ces raisons, beaucoup pensent que les inconvénients l’emportent sur les avantages de la conduite électrique. Ne serait-ce "déplacer le problème" ?

En effet, diverses études - dont un récent rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (EMA) et une étude de la VUB - montrent que la conduite électrique a un impact réel sur la protection de notre environnement. Le principal : le zéro émission d’oxydes d’azote et de CO2 en roulant, ajouté au fait qu’un moteur électrique est également plus efficient qu’un moteur thermique.

Deuxième raison : même lorsqu’une voiture électrique ne fonctionne pas à l’énergie verte, l’électricité provient toujours d’une usine qui contrôle davantage ses émissions. Il est plus facile de rendre une usine plus écologique que des millions de voitures. De plus, une part croissante de notre électricité provient de sources renouvelables. Et cela ne fait qu’augmenter.

Et enfin, ajoutons ceci : de nombreuses pièces de voiture sont recyclables lorsque la voiture est à la fin de son cycle de vie. Par exemple, le groupe Volkswagen, auquel Audi appartient, souhaite travailler avec ses fournisseurs pour qu’ils recyclent d’ici 2 030 jusqu’à 95 % de leurs matières premières.

Les batteries peuvent, par exemple, avoir une seconde vie comme "appareil de stockage en énergie" pour l’énergie verte, ou servir de batterie pour d’autres appareils tels que les tondeuses à gazon.

Audi contribue également à rendre la production de ses voitures aussi durable que possible grâce à de nombreuses initiatives. L’usine de Bruxelles, où les modèles Audi e-tron et Audi e-tron Sportback sont conçus, est neutre de tout CO2. Une belle victoire pour la marque aux 4 anneaux.

Plus d’info sur la mobilité durable selon Audi
« Les voitures électriques ne sont pas très sportives »

7. « Les voitures électriques ne sont pas très sportives »

Au contraire, les voitures électriques sont hyper dynamiques. Grâce à la batterie intégrée au plancher, la voiture bénéficie d’un centre de gravité plus bas, qui lui confère une meilleure stabilité et maniabilité pour une conduite sportive. De plus, le moteur électrique permet une accélération plus rapide qu’un moteur thermique, même à l’arrêt.

Comment est-ce possible ? Grâce au couple maximal disponible immédiatement (Nm), les voitures électriques fournissent des accélérations beaucoup plus puissantes que les voitures équipées d’un moteur thermique.

Autre avantage des voitures électriques ? Son intérieur est plus spacieux et avec plus d’espace pour les jambes. Sans moteur à combustion, ni de boîte de vitesses ou tunnel central, elle libère enfin de l’espace pour un plaisir de conduire encore plus intense.

Audi propose divers modèles électriques sport dans sa gamme. On pense à l’Audi e-tron S, l’Audi e-tron S Sportback, l’Audi e-tron GT quattro et l’Audi RS e-tron GT.

Découvrez ce que pense Lucas di Grassi de l’Audi e-tron GT quattro
“Elektrisch rijden is duur”

8. « En cas d’accident, la batterie peut prendre feu »

Faux car la batterie s’éteint automatiquement en cas d’accident. De plus, des tests montrent qu’une voiture électrique n’est pas plus dangereuse qu’une voiture à moteur thermique. Encore un mythe qui part en fumée !

9. « Conduire électrique, c’est très cher »

Nous n’allons jamais nier que le prix d’achat d’une voiture électrique est souvent plus élevé que celui d’une voiture traditionnelle. Vous devez prévoir un budget supplémentaire pour la version électrique d’un modèle, c’est évident. Mais en retour, vous profitez du plaisir de conduire électrique inégalable.

De plus, la conduite électrique devient moins chère au fil des années car de plus en plus de modèles sont disponibles dans tous les segments automobiles. Plus il y en a, plus il y aura de voitures électriques pour tous les budgets.

Q4 e-tron

10. « Il y a trop peu de choix de modèles »

Et enfin le dernier point qui va de pair avec tous les autres : il n’y a pas beaucoup d’offres sur le marché. C’était effectivement le cas il y a quelques années, plus maintenant.

Aujourd’hui, les marques de voitures déploient en effet une multitude de modèles électriques dans les segments les plus populaires.

Audi élargit d’ailleurs sa gamme de modèles 100 % électriques. Le lancement des nouvelles Audi Q4 e-tron et Q4 Sportback e-tron et Audi e-tron GT en est la preuve. Elles suivent les traces des toutes premières Audi e-tron 100 % électriques et Audi e-tron Sportback. L’e-volution chez Audi se poursuit d'ailleurs actuellement au Salon de Shangai avec la présentation de l'Audi A6 e-tron concept, son concept-car Sportback entièrement électrique.

Découvrez la nouvelle Audi Q4 e-tron

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • travel-with-e-tron-headerv2.jpg
    En voyage avec l’Audi e-tron : quelques conseils
    Lisez l'article
  • Charging points _ Header.jpg
    Audi développe considérablement son infrastructure de recharge pour les voitures électriques
    Lisez l'article
  • 1920x1080_Header.jpg
    Deux nouveaux athlètes dans la famille :
    l’Audi e-tron S et
    l’Audi e-tron S Sportback
    Lisez l'article