Les 24H de Daytona et les 24H du Mans en point de mire pour le nouveau prototype Audi

Audi Magazine

L’histoire d’Audi aux 24 Heures du Mans est jalonnée de succès. En 18 éditions, entre 1999 et 2016, la marque a remporté pas moins de 13 victoires avec ses prototypes R8, R10 TDI, R15+ TDI, R18 et R18 e-tron quattro. Ces succès sur la plus grande course d’endurance au monde ont largement contribué à façonner l’image d’Audi dans le monde entier.

Les 24H de Daytona et les 24H du Mans en point de mire pour le nouveau prototype Audi
Le Mans

Tôt ou tard, cette belle histoire d’amour se devait d’avoir une suite. Celle-ci arrivera dès 2023 – année du centenaire de cette course légendaire – avec le retour de prototypes Audi pour viser un 14e triomphe dans la Sarthe ! Mais pas seulement… Plus que les 24 Heures du Mans, c’est toute la discipline « Endurance » qui s’apprête à recevoir un énorme coup de boost. Grâce à une collaboration entre les instances dirigeantes du Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC) et du championnat américain (IMSA SportsCar Championship), une nouvelle génération de prototypes fera son apparition dans les prochaines années. Répondant à la réglementation technique dite « LMDh » (ces initiales signifiant Le Mans Daytona hybride), les nouvelles voitures permettront à un constructeur de viser la victoire à la fois lors des courses américaines – avec en point d’orgue les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring – et dans le Championnat du Monde d’Endurance, donc aussi aux 24 Heures du Mans… ou aux 6 Heures de Spa, par exemple.

Le Mans voiture

« La nouvelle catégorie LMDh correspond parfaitement à notre nouvelle implication en sport automobile », explique Julius Seebach, le directeur général d’Audi Sport GmbH, responsable du sport automobile pour la marque. « Le nouveau règlement nous permet d’engager des voitures de courses fascinantes dans des courses prestigieuses partout dans le monde. En outre, nous allons pouvoir mettre en œuvre des synergies dans le Groupe Volkswagen. »

La voiture qui entend prendre la suite de la fameuse Audi R18 sera en effet construite en collaboration étroite avec Porsche, une marque sœur dans le groupe. « Une des forces du Groupe Volkswagen est justement la collaboration entre ses propres marques pour le développement des voitures de route », poursuit Julius Seebach. « Et nous transférons désormais ces méthodes de travail au sport automobile. Il n’empêche que le nouveau prototype sera une véritable Audi, comme l’Audi RS e-tron GT, qui a récemment été présentée. Celle-ci aussi a été développée à partir d’une plateforme commune avec Porsche. »

pitcrew

Daytona en plus du Mans

Pour réduire les coûts, la réglementation LMDh impose aux constructeurs de faire un choix parmi quatre marques de châssis désignées par la fédération internationale. « Même s’il est trop tôt pour vous en révéler l’identité, nous avons choisi notre partenaire pour développer le châssis et nous avons défini le concept du moteur que nous utiliserons », précise Andreas Roos, responsable des engagements officiels d’Audi Sport en compétition. « Avec nos collègues d’Audi Design, nous sommes en train de développer une carrosserie – et donc un look – qui devrait plaire à nos fans. »

Il faudra encore patienter un peu avant de découvrir cette voiture très attendue. « Notre but est qu’elle soit prête à faire ses premiers tours de roues au début de l’année 2022 », précise Andreas Roos.

Le Mans nuit

Le programme de développement sera forcément conséquent avec une date butoir bien précise : le mois de janvier 2023, pour une première participation de la nouvelle Audi aux 24 Heures de Daytona. Audi n’a jamais gagné cette course au classement général, notamment parce que le règlement de l’épreuve n’a jamais permis aux prototypes de la marque d’y prendre part. Cette fois, grâce à cette nouvelle catégorie LMDh, ce sera possible et il est évident qu’Audi ne compte pas faire de la figuration sur cette grande classique floridienne !

Le Mans

Des équipes clientes comme partenaires

Outre sa volonté de réduire les coûts et d’être la même dans les deux championnats majeurs de l’endurance, cette nouvelle catégorie a aussi un autre objectif : permettre à des équipes clientes de revendiquer les succès dans les plus grandes courses d’endurance au monde. Le principe n’est pas nouveau ! On le voit actuellement en GT3, mais on l’a vu aussi au début de l’ère des prototypes R8, deux des treize victoires Audi au Mans (2004 et 2005) ayant été remportées par des équipes privées. « Avec ce projet LMDh, nous allons retrouver la philosophie qui était la nôtre au début de notre engagement en prototype », poursuit Andreas Roos. « Entre 2000 et 2006, notre Audi R8 était non seulement le proto ayant connu le plus de succès dans cette période (63 victoires en 80 courses, NDLR), mais aussi une voiture qui était facile à appréhender pour des équipes clientes. Celles-ci ont ainsi participé à nos succès. C’est aussi l’objectif avec notre nouveau prototype hybride. En plus d’un engagement officiel, nous voulons mettre la voiture dans les mains d’équipes clientes très professionnelles et nous étudions actuellement en interne la meilleure méthode à suivre. »

24H du Mans

Pour les fans belges, il est clair que la perspective de voir le Team WRT – que l’on sait très proche d’Audi – faire partie de l’aventure est excitante. Surtout que, en outre, plusieurs pilotes belges font actuellement partie des représentants officiels de la marque (Frédéric Vervisch, Dries Vanthoor et Charles Weerts) et que ceux-ci ne peuvent le cacher : viser bientôt la victoire au général lors des 24 Heures du Mans serait l’un de leurs souhaits les plus chers. Alors, tous les rêves sont permis…

Le Mans 24H

En attendant, on ne chôme pas dans les bureaux et les ateliers d’Audi Sport ! Car, avant même ce retour en Endurance, un autre défi arrive à grands pas. Audi poursuit en effet le développement d’un véhicule tout-terrain tout à fait innovant pour le Rallye Raid. Et cette échéance est plus proche encore puisque le Dakar Rally aura lieu en janvier 2022. En sport automobile, c’est déjà demain !

(Photos : Archives Audi Sport)

Ces articles vous intéresseront peut-être également