L’ADN d’une athlète : l’Audi RS 6 GTO concept rend hommage à l’Audi 90 quattro IMSA GTO

Audi Magazine

Que se passe-t-il lorsque vous donnez carte blanche à un groupe d'étudiants passionnés de design sur l'Audi RS 6 Avant ? Ces derniers profitent de l'occasion pour créer une véritable bête de course, à savoir l'Audi RS 6 GTO concept. Une Audi RS6 que vous n'auriez jamais osé imaginer, sauf peut-être dans vos rêves les plus fous. Audi présente ce concept car pour célébrer les 40 ans de la quattro. Les amateurs de sport automobile ne manqueront pas de reconnaître les contours de la légendaire Audi 90 quattro IMSA GTO.

L’ADN d’une athlète : l’Audi RS 6 GTO concept rend hommage à l’Audi 90 quattro IMSA GTO
RS 6 GTO Concept

Connaissez-vous le terme « azubi » ? Ce mot allemand est une abréviation de « Auszubildender », qui signifie « stagiaire en formation professionnelle ». Et chez Audi il y a toujours de la place pour la nouvelle génération. Douze étudiants de troisième année de l'Audi Academy de Neckarsulm ont ainsi pu laisser libre cours à leur créativité sur une Audi RS 6 Avant. Les « azubis » ont défini les bases du concept dans leur travail de fin d'études, laissant la concrétisation de leurs idées aux designers d'Audi. Avec comme résultat la production de l’impressionnante Audi RS 6 GTO concept.

Quand la quattro secouait l’Amérique

Le concept car rend hommage à l'Audi 90 quattro IMSA GTO et participe aux célébrations du quarantième anniversaire de la transmission quattro. Le fait que les azubis soient arrivés à un résultat proche de l'Audi 90 quattro IMSA GTO ne devrait pas surprendre. Avec cette voiture, Audi avait en effet créé la sensation dans le championnat américain IMSA en 1989, grâce à sa technologie à quatre roues motrices. C'était d’ailleurs la deuxième fois qu'Audi débarquait aux États-Unis avec son système quattro. Lors d'un premier passage dans le championnat TransAm, l'Audi 200 quattro avait remporté huit des treize courses dans lesquelles elle était engagée. La réaction des Américains ? Interdire la transmission intégrale l'année suivante…

Concept car

Le championnat IMSA représentait donc une deuxième chance pour Audi. Malheureusement pour la marque aux quatre anneaux, les débuts de cette compétition furent laborieux : la voiture n'était pas prête à temps pour les première et troisième courses - les 24 heures de Daytona et les 12 heures de Sebring -, entraînant un forfait inévitable. Lors de la deuxième course à Miami, la voiture a rencontré des problèmes de boîte de vitesses et n’a jamais atteint la ligne d'arrivée.

Heureusement, les courses suivantes ont permis de remettre les pendules à l’heure. Avec entre autres Hans-Joachim Stück et Walter Röhrl au volant, l'Audi 90 quattro IMSA GTO était pratiquement invincible. Sur les treize courses auxquelles Audi a finalement participé, Stuck en a remporté sept. Pas assez pour une victoire finale, mais suffisant pour faire à nouveau enrager les Américains. Et oui, l’année suivante, l'IMSA décida à son tour d’interdire la transmission quattro, laissant le constructeur automobile allemand s’amuser de l’ironie de la situation.

Plaisir infini : le design

Plaisir infini : le design

L'Audi RS 6 GTO concept est donc un hommage à la créativité, à l'innovation et à la sportivité que la marque aux quatre anneaux affiche depuis ses débuts. Et cette référence se veut tout sauf subtile. La palette de couleurs utilisée est plus ou moins identique à celle de son ancêtre. On retrouve également les passages de roues prolongés, un grand aileron de toit et des jantes blanches saisissantes. Petit détail amusant : le pot d’échappement a été déplacé sur le côté, en clin d'œil à celui de l'Audi 90 quattro IMSA GTO, qui sortait de façon assez étonnante par la porte passager en 1989.

Le pare-chocs avant a également été complètement redessiné. La grille du radiateur est partiellement close, mais pas d'inquiétude, cette fermeture est compensée par des entrées d'air supplémentaires extra larges sur le côté et sur le capot.

Un héritage sportif assumé

L’intérieur suit la tendance du reste du véhicule, et a été complètement « déshabillé ». Pour l'occasion, les sièges ont été remplacés par des sièges baquets Reacro en fibre de carbone, équipés des ceintures à six points de Schroth Racing. Le siège arrière fait place à une cage de retournement. Aucun doute n’est permis : il s'agit bien d'une voiture de course.

Sous le capot, on comprend définitivement que la voiture n’a pas seulement l’apparence d’une voiture. Si l’Audi 90 quattro IMSA GTO originale était propulsée par un moteur cinq cylindres de 2,2 litres sous pression, développant dans la plus grande aisance 720 ch, l'Audi RS 6 GTO concept se base quant à elle sur l'actuelle Audi RS 6 Avant. Son V8 biturbo de 4,0 litres délivre 600 ch et 800 Nm. Et passe de 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes.

Seule ombre au tableau, Audi n’a construit qu’un seul exemplaire de cette bête de course et n’ira pas plus loin : l’Audi RS 6 GTO concept n’entrera pas en production. Cependant, le modèle peut à coup sûr servir de source d’inspiration pour les designers d’Audi. Entre le pot d’échappement latéral ou les enjoliveurs blancs, que préféreriez-vous voir sur votre prochaine Audi RS ?

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • 1920x1080_Header.jpg
    Audi TT RS 40 years of quattro : une édition spéciale pour un anniversaire historique
    Lisez l'article
  • HEADER.jpg
    Audi S3 Sportback et Audi S3 Berline : deux sportives qui font honneur à leur emblème
    Lisez l'article
  • ITV Nikki RS6_Galerij_1920x1080_1.jpg
    Nikki Vanherck vous montre les meilleurs profils de l’Audi RS 6 Avant
    Lisez l'article