Audi n° 1 des brevets
sur la motorisation électrique

Audi Magazine

Fidèle à son slogan « Vorsprung durch Technik », l’avance par le progrès, Audi innove au quotidien pour améliorer la mobilité de tout le monde. Pour y arriver, elle peut compter sur sa division du développement technique (« TE » en interne), composée d’ingénieurs ayant carte blanche pour concevoir de nouvelles technologies de A à Z. Avec à la clé des milliers de brevets au nom de la marque aux quatre anneaux. Entrez dans les coulisses de ce département qui a toujours un temps d’avance sur les autres.

Audi n° 1 des brevets  sur la motorisation électrique
sa division du développement technique (« TE » en interne)

Il y a 50 ans, Audi installait sa division du développement technique (« TE » en interne) dans ses nouveaux bâtiments d’Ingolstadt. 10 000 techniciens et ingénieurs y travaillent aujourd’hui, un nombre auquel il faut encore ajouter les quelque 2 000 collaborateurs du TE de Neckarsulm et les développeurs de Győr (Hongrie), Pékin et San José Chiapa au Mexique. Jour après jour, cette armée d’esprits novateurs repensent et améliorent le fonctionnement de la voiture, avec des résultats toujours visibles sur la route.

De nouveaux brevets tous les jours

De nouveaux brevets tous les jours

Car la plupart des innovations Audi deviennent logiquement par la suite des brevets. Ces derniers sont d’ailleurs tellement nombreux que l’on pourrait vite en perdre le compte. Rien qu’en 2019, Audi a déposé plus de 1 200 demandes de brevet, soit plus de trois par jour en moyenne. Au total, la marque aux quatre anneaux détient actuellement quelque 13 000 familles de brevets dans le monde, ce qui équivaut à environ 23 000 brevets et demandes de brevets individuels. L’objet et l’orientation des brevets varient toujours en fonction de l’évolution de la société. Auparavant, ils concernaient surtout les idées et les inventions dans les domaines des châssis, de la technologie des moteurs conventionnels et des transmissions. Mais à l’heure actuelle, dans une société toujours plus connectée et soucieuse de l’environnement, ce sont surtout la numérisation et la mobilité électrique qui arrivent en tête des innovations.

Leader dans les brevets de motorisation électrique

Leader dans les brevets de motorisation électrique

En effet, depuis le lancement de l’Audi e-tron, le développement de la conduite électrique fait partie des objectifs majeurs d’Audi. Et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Audi préfère développer elle-même l'essentiel des technologies qui propulsent ses modèles. Par conséquent, la marque aux quatre anneaux est actuellement le premier déposeur de demandes de brevet portant sur les groupes motopropulseurs électriques en Allemagne.

D’après les chiffres de l’Office allemand des brevets et des marques et de l’Office européen des brevets (EPO), 660 brevets au total ont été soumis et acceptés rien qu’en Allemagne en 2019, uniquement pour les véhicules à propulsion électrique. Cela correspond à une augmentation de 42 % par rapport à 2017, année lors de laquelle Audi était déjà devant la concurrence avec 57 demandes de brevet déposées pour les hybrides rechargeables et les variantes 100 % électriques Audi e-tron.

Des innovations qui inspirent

Des innovations qui inspirent

Au vu des centaines de brevets détenus par Audi, il est bien sûr impossible de les lister dans leur intégralité. Voici donc quelques exemples marquants des innovations développées. Deux ingénieurs Audi ont notamment inventé une nouvelle méthode de fonctionnement pour les moteurs électriques de l’Audi e-tron. Leur mise sous tension prédictive via une électronique de puissance intelligente et innovante améliore le dynamisme. En même temps, elle minimise la consommation d’énergie électrique en « anticipant » les commandes de conduite souhaitées par le conducteur et en les déclenchant de manière prédictive.

Toujours plus loin

Dans le cadre d’un autre brevet, c’est le comportement des liquides qui a été passé à la loupe, par exemple pour refroidir efficacement le rotor d’un moteur électrique. Traditionnellement, la chaleur est dissipée depuis l’extérieur. Mais chez Audi, le refroidissement est assuré de l’intérieur, directement dans le noyau du rotor, grâce à un fluide réfrigérant et à des conduits de refroidissement intelligents. Cette prouesse technologique complexe que représente l’assemblage des différentes tôles du rotor rend le processus beaucoup plus efficace.

Toujours plus loin

Afin de pouvoir évoluer, l’industrie automobile doit continuer d’innover. Audi ne s’arrêtera donc jamais de réfléchir à de nouvelles technologies pour tous ses modèles, en donnant toujours une place de choix à l’électrique. Parce que le progrès est dans notre ADN.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • header_audi_aluminium_closed_loop.jpg
    L’aluminium en circuit fermé fait ses preuves chez Audi
    Lisez l'article
  • Charging points _ Header.jpg
    Audi développe considérablement son infrastructure de recharge pour les voitures électriques
    Lisez l'article
  • era_header_1920x1080_01.jpg
    Comment Audi emprunte la voie rapide vers la mobilité électrique et durable
    Lisez l'article