quattro > Du sport automobile à la production > Audi Sport > Audi Belgique

quattro

  • du-sport-automobile-a-la-prod.jpg
du-sport-automobile-a-la-prod.jpg

quattro

Pour la marque Audi, la transmission permanente à quatre roues motrices de la quattro a marqué le début d'une période historique en sport automobile et l'émergence d'un rôle de créateur de tendances en matière de technologies.

Les succès engrangés en rallye ont conféré à la transmission quattro une telle popularité qu'Audi est devenu le premier constructeur automobile à entreprendre, en 1982, la production massive de voitures dotées d'une transmission permanente à quatre roues motrices.

Avec l'appui du sport automobile, Audi n'a eu de cesse d'améliorer la transmission quattro. Ce faisant, la marque allemande a maintenu un tel avantage par rapport à ses concurrentes que celles-ci n'ont eu d'autre choix que de suivre son exemple. Alors qu'Audi avait déjà bouleversé le monde du rallye au début des années 1980 et, forte de sa Sport quattro S1, raflé trois fois de suite les podiums de la course de Pikes Peak aux États-Unis, elle a aussi fait de sa transmission quattro une tendance incontournable sur les circuits de course : dans un premier temps avec l'Audi 200 quattro et l'Audi 90 quattro IMSA-GTO aux États-Unis, puis avec deux titres de championnat remportés par l'Audi V8 quattro en 1990 et 1991 au championnat allemand de voitures de tourisme (DTM) et enfin avec l'A4 en tant que voiture de supertourisme mise en production.

En 1996, l'Audi A4 quattro s'est adjugé les titres des championnats dans pas moins de sept pays. En 2012, la transmission à quatre roues motrices de la quattro a fait son retour dans le monde de la course, bien qu’il ne s’agisse pour le moment que d’une « quattro à temps partiel ». Aujourd'hui, l'Audi R18 e-tron quattro fait autant figure de pionnière que l'Audi quattro de rallye, en son temps.