10 choses que vous ne saviez pas encore sur l’airco de votre voiture

Audi Magazine

Si vous avez déjà stationné en plein soleil ou pris la voiture en été pour partir en vacances, vous savez à quel point l’airco peut être salvateur. Mais comment tirer le meilleur de cet accessoire si pratique ? Et bien, il vaut mieux connaître ces dix choses-là...

10 choses que vous ne saviez pas encore sur l’airco de votre voiture
1. Si vous avez un airco, mieux vaut l’utiliser.

1. Si vous avez un airco, mieux vaut l’utiliser.

Si vous n’en avez peut-être pas toujours besoin, il est pourtant conseillé d’allumer régulièrement votre airco. Pour le bon fonctionnement du mécanisme en lui-même mais aussi pour éviter que les raccordements ne s’assèchent. Et cela vaut également pour l’hiver, malgré le froid. L’airco est par exemple utile pour évacuer la buée et l’humidité.

2. Votre airco filtre le pollen de l’air.

2. Votre airco filtre le pollen de l’air.

L’airco ne se limite pas à diffuser de l’air froid dans votre voiture. Son filtre intérieur permet par exemple de filtrer le pollen de l’air. Un airco qui fonctionne très bien est donc très utile au printemps et en été.

3. Mauvaises odeurs ? Il est temps de remplacer votre airco.

3. Mauvaises odeurs ? Il est temps de remplacer votre airco.

L’odeur de votre habitacle laisse à désirer ? La réponse se trouve probablement dans le filtre de votre airco. Avec le temps, des micro-organismes comme le pollen, les moisissures, les bactéries et les acariens s'y accumulent. Faire remplacer le filtre est en général suffisant.

4. Votre airco ne peut pas vous faire tomber malade, mais…

4. Votre airco ne peut pas vous faire tomber malade, mais…

L’airco en lui-même ne vous rend pas malade, mais il existe un certain nombre de facteurs à risque :

  • Comme décrit ci-dessus, le filtre de votre airco peut, avec le temps, devenir un nid à allergènes, ces derniers étant à nouveau rejetés dans l'air par l'airco. Si vous souffrez d'allergies ou d'asthme, vous avez donc tout intérêt à effectuer un entretien complet et rapide. Si vous réservez un entretien de climatisation chez Audi, votre circuit d'aération sera complètement nettoyé.
  • Si vous êtes déjà infecté par un virus, les flux d'air peuvent le propager plus rapidement. Faites donc attention aux autres passagers.
  • Un climatiseur peut rendre l'air plus sec. Cela peut entraîner un assèchement des yeux et des muqueuses, avec comme conséquences éventuelles une toux ou un léger mal de gorge. Et ne dirigez pas le flux d'air froid vers vous-même ou vos passagers, vous risqueriez d'avoir la nuque raide.
5. Votre airco ne refroidit plus aussi bien avec le temps

5. Votre airco ne refroidit plus aussi bien avec le temps

Un système de climatisation perd de petites quantités de gaz réfrigérant pendant sa durée de vie. Si la quantité devient trop faible, le fonctionnement de l'airco sera de moins en moins efficace, et celui-ci pourrait même être endommagé. Lorsque vous faites contrôler votre airco, le technicien vérifie l'étanchéité du système et élimine toute trace d'humidité qui pourrait s'y trouver. Une fois que le système a été rempli avec la bonne quantité de gaz réfrigérant, d'huile et de liquide de détection, votre climatiseur fonctionnera à nouveau parfaitement.

Découvrez les formules d'entretien de l'airco d'Audi
6. Ne mettez pas votre airco trop froid

6. Ne mettez pas votre airco trop froid

Vous aimez garder la tête froide à tout moment ? C’est compréhensible, mais veillez toutefois à ne pas mettre votre airco trop froid, et ce pour trois raisons : votre consommation risque d’augmenter, le mécanisme risque d’en souffrir, et vos passagers également. Lorsque ces derniers sortiront de la voiture, la différence avec la chaleur extérieure sera ressentie comme double.

Conseil : Si votre voiture est trop chaude, laissez-la d'abord s'aérer en ouvrant les portes ou les fenêtres. Et par temps chaud, n'oubliez pas de choisir si possible une place de stationnement à l'ombre. En règle générale, vous devriez trouver un maximum de 10 degrés de différence avec la température extérieure.

7. Pas besoin d'éteindre votre airco lorsque vous entrez dans un tunnel.

7. Pas besoin d'éteindre votre airco lorsque vous entrez dans un tunnel.

Vous préférez bien sûr éviter d'inhaler les gaz d'échappement lorsque vous traversez un tunnel. Pour cette raison de nombreuses personnes ont l'habitude de couper complètement l'aération. Ce n'est pourtant pas nécessaire : en appuyant sur le bouton de recirculation (représenté par une voiture avec une flèche), vous pouvez empêcher l'entrée d'air frais de l'extérieur pour que votre airco refroidisse uniquement l'air déjà présent dans la voiture.

8. Commander votre airco est plus facile que vous ne le pensez

8. Commander votre airco est plus facile que vous ne le pensez

Vous avez peut-être tendance à tourner fréquemment les boutons de votre airco. Ce n'est pourtant du tout pas nécessaire. L'utilisation du système est un jeu d'enfant :

  1. Vous choisissez la température souhaitée.
  2. Vous appuyez sur « auto » : le système déterminera ainsi la puissance de refroidissement nécessaire pour arriver à votre température idéale.
  3. Vous utilisez le bouton de « recirculation » – pour empêcher l’air extérieur de rentrer – lorsque :
    a. Vous voulez refroidir rapidement votre voiture : pas besoin, donc, de mettre votre airco à sa puissance maximale.
    b. Vous voulez éviter les risques d’odeurs désagréables dans votre voiture (tunnels, zones agricoles…).
9. Une flaque d'eau sous la voiture n'est pas synonyme de problème.

9. Une flaque d'eau sous la voiture n'est pas synonyme de problème.

Vous avez peut-être déjà découvert une flaque d'eau sous votre voiture après avoir utilisé fréquemment votre climatisation à l’occasion d’un trajet prolongé en voiture. Ce phénomène est tout à fait normal : il s’agit de l'eau de condensation de l'évaporateur. Cet excès d'eau s'évacue par un petit tuyau au bas du moteur et provoque la flaque d'eau que vous voyez. Il n'y a donc pas de quoi s'inquiéter.

10. Un contrôle régulier de votre airco est nécessaire.

10. Un contrôle régulier de votre airco est nécessaire.

Un système de climatisation est composé d'un grand nombre de composants dont le fonctionnement optimal n’est assuré que par un contrôle régulier. Cela permet non seulement d'économiser du carburant, mais aussi d'éviter d'endommager votre compresseur, de faire chuter le niveau d'huile ou d’entraîner des fuites du liquide de refroidissement. Une bonne qualité de l'air réduit également le risque d'allergies ainsi que la propagation des bactéries et des mauvaises odeurs.

L'entretien régulier de votre airco permet également d'éviter un entretien coûteux à long terme. Car lorsque le système devient vraiment défectueux, cela entraîne toujours des dépenses importantes. N'oubliez donc pas de visiter votre garage à temps pour un entretien annuel.