CNG, plug-in hybride, MHEV :
le luxe du choix hybride chez Audi

Audi Magazine

Dans un monde qui tente toujours plus de réduire ces émissions de CO2, les voitures hybrides sont de plus en plus nombreuses. Audi est par ailleurs l’un des fers de lance de cette technologie, que le constructeur propose sous trois formes différentes. Parce que chaque conducteur a ses propres besoins.

CNG, plug-in hybride, MHEV :  le luxe du choix hybride chez Audi
du système quattro

Il y a un mois, nous inaugurions cette série d’articles en parlant du système quattro qui fête ses 40 ans cette année et fût présenté au Salon de Genève. Ce mois-ci nous allons mettre en avant une autre technologie ayant également été révélée en Suisse, mais en 1990 : le système hybride. La première Audi équipée de cette innovation était une Audi 100. Son moteur emblématique 5 cylindres était ainsi assisté d’un second moteur électrique, installé sur les roues arrière. Le système s’appelait Audi duo.

Aujourd’hui, la technologie hybride est de plus en plus à la mode dans le secteur automobile, et est en train de se créer une place de choix au sein de la gamme Audi. Ses avantages sont en effet très attirants pour de nombreux conducteurs, à l’image de la baisse de consommation de carburant ou encore des possibles déductions fiscales. Cependant, il faut le savoir, le terme hybride regroupe une multitude de technologies très différentes. Découvrez celles qui sont proposées par Audi, et ce qu’elles peuvent vous (r)apporter au quotidien.

Le gaz naturel

Le gaz naturel

La première forme d’hybridation disponible chez Audi est sans doute la plus facile à aborder : c’est le système g-tron. Ce nom de gamme désigne les voitures roulant au gaz naturel compressé (GNC en français, CNG en anglais). Ce nom vous semble familier ? C’est normal. Le gaz naturel employé ici est la même source d’énergie que vous utilisez à la maison pour cuisiner ou vous chauffer. Sauf que dans le cas des voitures, il a été compressé afin de prendre moins de place.

Trois modèles utilisent cette technologie chez Audi. Les Audi A3, A4 ou A5 g-tron sont équipées d’un seul moteur, capable de fonctionner aussi bien au CNG qu’à l’essence. Comme il s’agit de deux types de carburant différents, on peut bel et bien parler de système hybride. À la pompe, le bénéfice pour le conducteur est directement visible : un kilo de CNG coûte en moyenne 0,90 €. Et pour ne rien gâcher, vous diminuez votre consommation de carburant à hauteur de 25 % en privilégiant le CNG par rapport à l’essence.

En savoir plus sur le CNG
Les plug-in hybrides

Les plug-in hybrides

Lorsque que l’on parle d’hybridation, la plupart des conducteurs pensent probablement aux voitures plug-in hybrides, soit celles que l’on peut recharger à une prise électrique. Ces modèles disposent de deux moteurs : un moteur thermique conventionnel utilisant du carburant (le plus souvent de l’essence) et un deuxième moteur alimenté en électricité au moyen d’une batterie. Chez Audi, ces voitures sont désignées par les lettres « TFSI e ». Sur la route, elles peuvent utiliser le moteur électrique ou à essence, ou même combiner les deux pour offrir plus de puissance. Lorsque le moteur électrique est privilégié, la voiture ne fait quasiment plus de bruit, ne consomme pas d’essence et n’émet donc pas de gaz d’échappement.

Les avantages

Les avantages de cette technologie sont nombreux. L’autonomie électrique (généralement aux alentours de 50 km) convient pour la plupart des trajets quotidiens des automobilistes belges. Votre batterie est plate ? Pas de problème, le moteur à essence prend automatiquement le relais sans que vous deviez lever le pied. Enfin, grâce au moteur électrique, le taux d’émissions de CO2 officiel de ces voitures est très bas. Et comme c’est lui qui influe en grande partie sur la fiscalité automobile, les plug-in hybrides offrent des avantages fiscaux indéniables, qui participent à leur succès grandissant.

En savoir plus sur les plug-in hybrides
L’hybridation légère

L’hybridation légère

Le dernier système hybride dont dispose Audi est le système de MHEV (Mild Hybrid Electric Vehicle en anglais, ou hybridation légère). Audi l’utilise dans les voitures diesel et essence. Contrairement aux plug-in hybrides, les MHEV ne roulent pas grâce au moteur électrique. Ce dernier est utilisé pour diminuer la charge exercée sur le moteur à combustion dans certaines circonstances. Concrètement, une petite batterie se recharge lorsque le moteur n’a pas besoin de l’énergie qu’il produit, par exemple lors d’une décélération ou en descente. Cette énergie est ensuite réutilisée pour diminuer la consommation lorsque cela est possible.

système MHEV

Ici encore, les modèles équipés du système MHEV ont de beaux atouts à offrir. Vous n’avez pas besoin de les recharger vous-même. Ils vous permettent de diminuer vos émissions de CO2. Et leur prix reste des plus accessibles.

Chez Audi, les possibilités d’hybridations sont donc triples. Parce que chaque conducteur a des besoins bien précis. Diminution de la consommation, prix d’achat abordable, avantage fiscal : à vous de voir ce qui fera votre bonheur au sein de la gamme.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • 1920x1080_Header.jpg
    Augmentez votre plaisir de conduite avec la transmission quattro
    Lisez l'article
  • A6_Avant_TFSI_e_header.jpg
    Électrifiez votre quotidien avec la nouvelle Audi A6 Avant TFSI e quattro
    Lisez l'article
  • header_audi_aluminium_closed_loop.jpg
    350 000 tonnes métriques de CO₂ en moins grâce à Audi et son circuit fermé d’aluminium
    Lisez l'article