Le volant technologique de l’Audi Q4 e-tron indique la voie à suivre.

Audi Magazine

Presque aussi vieux que la voiture, le volant est devenu un outil plus complexe et plus sophistiqué au cours des dernières décennies. Chez Audi, les ingénieurs visent une combinaison parfaite entre dynamisme et confort de conduite. Ajoutez à cela de nombreuses fonctions commandées par le volant qui apportent une sécurité et un soutien supplémentaires, et vous obtenez un volant qui se transforme en véritable dispositif de communication, voire même un centre de commande high-tech innovant. Présentation à bord des Audi Q4 e-tron et Audi Q4 Sportback e-tron.

Le volant technologique de l’Audi Q4 e-tron indique la voie à suivre.
Le volant est un élément indispensable de chaque voiture depuis plus de 120 ans.

Le volant est un élément indispensable de chaque voiture depuis plus de 120 ans. Au début, un levier ou une tige de direction permettait au conducteur de modifier l'angle de braquage des roues, mais la précision et la souplesse étaient tout sauf optimales. Avec son « volant », l'ingénieur français Alfred Vacheron fut le premier à développer une alternative technique pour optimiser la direction des roues avant, avec une forme circulaire pour transmettre l'angle de braquage en plusieurs rotations.

Centre de commande high-tech

Centre de commande high-tech

Entre-temps, le volant est devenu bien plus qu'un outil utilisé pour changer de direction. Il faut désormais le concevoir comme un centre de commande digital et la principale interface entre l'homme et la machine. Chez Audi, les conducteurs contrôlent aujourd'hui d'innombrables fonctions à l'aide de boutons multifonctions - de la communication à l’infodivertissement en passant par les fonctions de confort. En plus de cette maîtrise technologique, les volants Audi partagent d’autres atouts : le look sportif d'Audi, une maniabilité ergonomique, une fonctionnalité élevée et une utilisation intuitive.

Le volant de l’Audi Q4 e-tron : en avance sur son temps

Le volant de l’Audi Q4 e-tron : en avance sur son temps

Le volant de l'Audi Q4 e-tron et de l'Audi Q4 Sportback e-tron établit de nouvelles normes : il intègre un total de 18 fonctions, qui peuvent être commandées pour la première fois via des écrans tactiles au look de panneau noir. Leurs zones de fonction sont éclairées et indiquent quels boutons sont en cours d’utilisation. Lorsqu'elles ne sont pas actives, les zones tactiles noires brillantes deviennent presque invisibles.

Autre nouveauté : le volant optionnel dont le haut et le bas présentent un design aplati. Cela confère à l'intérieur de l'Audi Q4 e-tron et de l'Audi Q4 Sportback un look futuriste, souligne son caractère progressif et facilite l'entrée et la sortie dans le véhicule.

Retour haptique

Retour haptique

Lorsque le conducteur touche un écran tactile dans le volant de l'Audi Q4 e-tron ou de l'Audi Q4 Sportback e-tron, le système fournit un retour haptique. Il s'agit de la même technologie employée pour le MMI touch de la console centrale. Un écran tactile activé par un point de pression reconnaît la position du doigt. Lorsqu'il est activé, un clic mécanique peut être entendu. Le conducteur peut ainsi s'orienter de manière intuitive.

Avec son concept de commande, Audi intègre au volant une technologie que nous connaissons déjà grâce aux smartphones et aux tablettes. De plus, outre le toucher, des gestes de balayage sont utilisés pour faire défiler les fonctions de navigation et de média, ainsi que le menu des fonctions du véhicule.

Ces articles vous intéresseront peut-être également