350 000 tonnes métriques de CO₂ en moins grâce à Audi et son circuit fermé d’aluminium

Audi Magazine

Audi est l’un des pionniers de l’utilisation de l’aluminium dans le secteur automobile. Cependant, la production de ce matériau est très énergivore. Pour diminuer son impact environnemental, la marque a lancé un programme de recyclage en 2017. Avec des résultats déjà plus que convaincants.

La sécurité est une affaire de famille chez Audi
Aluminium closed loop

L’aluminium apporte une légèreté qui bénéficie énormément aux véhicules Audi. Son poids contenu et son impressionnante rigidité permettent notamment d’obtenir des performances, une efficience et une sécurité supérieures. Ce matériau, d’abord utilisé dans les berlines de luxe comme l’Audi A8 avec l’Audi Space Frame, consomme toutefois beaucoup d’énergie lors de sa production. Pour diminuer son impact environnemental, la marque a lancé un programme de recyclage appelé « Aluminium Closed Loop », ou « Aluminium en circuit fermé » en traduction littérale.

Infographic

Lancé sur le site de Neckarsulm en 2017, ce système fonctionne selon les principes de l’économie circulaire. Les chutes de tôles d’aluminium produites dans l’atelier de presse sont renvoyées directement au fournisseur. Celui-ci les recycle en tôles d’aluminium de qualité égale, qu’Audi utilise ensuite en production. Deux fournisseurs travaillent déjà avec Audi en appliquant cette méthode, ce qui a permis de supprimer environ 350 000 tonnes métriques de CO₂ en 2019, soit deux tiers de plus que l’année précédente. Une économie qui correspond aux émissions de plus de 30 000 personnes.

Suite à ces résultats marquants, le programme s’étend peu à peu au sein des autres usines du groupe, comme à Ingolstadt ou à Győr qui prévoit de l’introduire l’année prochaine. Tout l’aluminium ainsi recyclé profite déjà à de nombreux modèles de la gamme. Il est ainsi par exemple utilisé dans diverses parties de carrosserie des Audi A3, A4, A5, A6, A7 et A8, ainsi que dans certaines parties des Audi e-tron et e-tron Sportback.

utilisation de matériaux

L’électrique a un rôle important à jouer

La gamme électrique d’Audi peut elle aussi aider la marque à réduire son empreinte carbone. Pour diminuer la part des émissions de CO₂ générées par la chaîne d’approvisionnement, Audi travaille en collaboration avec ses fournisseurs.

Les pistes privilégiées sont les suivantes : mettre en place des circuits fermés comme pour l’aluminium, augmenter l’utilisation de matériaux secondaires, prendre des matériaux transformés ou recyclés dans les composants en polymère et recourir à l’électricité verte. Une fois mises en place, elles devraient être pleinement efficaces d’ici 2025. Et permettre d’économiser en moyenne 1,2 tonne par véhicule.

Soucieuse d’être une entreprise neutre en carbone sur toute la chaîne de production, Audi est plus que jamais sur la bonne voie.

Découvrez plus

00:00 | 00:00

Related articles