Encore des titres pour Audi, WRT, Vanthoor et Weerts !

Audi Magazine

On dit souvent que ce n’est pas arriver au sommet qui est le plus difficile, mais que c’est d’y rester. Déjà champions de la Sprint Cup du GT World Challenge Europe en 2020, Dries Vanthoor et Charles Weerts ont reconduit leur titre avant même le dernier rendez-vous de la saison. À Brands Hatch, où s’est déroulée la quatrième des cinq épreuves de la Sprint Cup, le duo de l’Audi R8 LMS GT3 #32 n’a pas été le plus rapide. Mais les deux Belges ont fait preuve d’intelligence et, surtout, d’une fantastique régularité. Après avoir récupéré la victoire de la Course 1 suite à la pénalité des premiers vainqueurs, jugés coupables d’un accident, ils ont encore connu les joies du podium avec une deuxième place lors de la seconde course.

Encore des titres pour Audi, WRT, Vanthoor et Weerts !
Le bilan est donc sans appel

Le bilan est donc sans appel : en huit courses disputées, les pilotes du Team WRT sont chaque fois rentrés dans les points. Au passage, ils ont remporté quatre victoires et sont montés sept fois sur le podium. Que dire de plus ? Eh bien que la formation dirigée par Vincent Vosse a également profité de ce déplacement dans le sud de l’Angleterre pour accrocher aussi la couronne chez les équipes. En neuf saisons de ce championnat sprint, lancé en 2013 sous l’appellation FIA GT, c’est la huitième fois que le Team WRT remporte cette couronne dans un championnat pourtant très compétitif.

Ce fut un week-end fantastique à Brands Hatch

« Ce fut un week-end fantastique à Brands Hatch », confirme Vincent Vosse, le Team Principal du Team WRT. « Nous avons remporté les titres Pilotes et Équipes alors qu’il reste encore une épreuve à disputer. En outre, nous avons aussi remporté une victoire dans la Silver Cup (avec l’Audi #31 de Frank Bird et Ryuichiro Tomita, NDLR). Les choses ont clairement tourné en notre faveur et nous avons eu un peu de réussite quand nos adversaires ont été frappés par la malchance ou impliqués dans certains événements sur la piste. Tout le monde a pu remarquer que, sans ces incidents, nous n’avions pas la vitesse pour viser la pole position ou la victoire. Mais notre équipe a fait un travail remarquable. Les pilotes n’ont pas commis d’erreur, les Pit Stops ont été parfaits (les mécanos de WRT ont d’ailleurs remporté le Pit Stop Challenge récompensant les arrêts aux stands les plus rapides, NDLR)… Je suis très fier de chaque membre de l’équipe ! »

Jamais encore un pilote n’était parvenu à remporter deux fois la Sprint Cup de ce GT World Challenge Europe

Jamais encore un pilote n’était parvenu à remporter deux fois la Sprint Cup de ce GT World Challenge Europe. Dries Vanthoor et Charles Weerts viennent donc de le faire, les deux étant au passage le duo ayant connu le plus de succès ensemble.

« Je suis très ému et je ne sais pas quoi dire », avouait Dries, dont le palmarès ne cesse de se remplir alors que le Limbourgeois n’a que 23 ans. « Être champion deux années de suite, et ce alors qu’il reste une épreuve à disputer, c’est dingue. Cela prouve à quel point nous avons bien préparé la saison, mais aussi le magnifique travail réalisé par Audi et le Team WRT. Je suis tellement fier de faire partie de cette équipe. Ce week-end, nous n’étions pas les plus rapides, mais nous avons tous fait un bon boulot et Charles est un super gars. Je suis tellement heureux ! »

À 20 ans seulement, Charles Weerts

À 20 ans seulement, Charles Weerts peut aussi se targuer de remplir son armoire de trophées à la vitesse grand V. Cet étudiant en commerce – qui est en même temps déjà pilote officiel junior pour Audi Sport customer racing – apprend vite et bien. Déjà le plus jeune champion de l’histoire de la Sprint Cup fin 2020, le voici avec une deuxième couronne sur la tête. « Ce fut un superbe week-end », souriait Charles. « Nous savions que ce serait un sacré défi pour nous et nous visions quelques bons résultats pour conforter notre avance au championnat. Mais nous ne pensions pas réellement à déjà nous assurer du titre. C’est pourtant ce qui est arrivé grâce à deux superbes résultats. Je suis très heureux. Nous avons travaillé très dur pour cela, l’équipe a fait un travail remarquable et je pense que ces couronnes sont bien méritées. »

Après la deuxième place aux 24 Heures de Spa et les titres Pilotes et Équipes en Sprint Cup

Après la deuxième place aux 24 Heures de Spa et les titres Pilotes et Équipes en Sprint Cup, la moisson du Team WRT et de ses Audi R8 LMS n’est probablement pas terminée ! Le GT World Challenge Europe comprend encore deux courses de l’Endurance Cup (Nürburgring le 3 septembre et Barcelone le 10 octobre) et une épreuve de la Sprint Cup (Valencia les 29 et 30 septembre). Tant pour l’équipe belge que pour la paire Dries Vanthoor-Charles Weerts, la possibilité d’aller chercher les couronnes en Endurance Cup et dans le classement Overall (qui combine le Sprint et l’Endurance) est bien réelle. Voilà qui promet !

Photos : SRO/Patricq Hecq, SRO/Dirk Bogaerts

Ces articles vous intéresseront peut-être également