Une saison exceptionnelle pour Audi grâce à WRT, Vanthoor et Weerts

Audi Magazine

Le suspense a été intense jusqu’au drapeau à damier. Pendant trois heures, la lutte fut sans merci entre les meilleurs pilotes de la discipline, engagés par des équipes représentant des constructeurs prestigieux. À Barcelone, pour la finale du GT World Challenge Europe, les fans de compétition automobile se sont de nouveau régalés !

Une saison exceptionnelle pour Audi grâce à WRT, Vanthoor et Weerts
Dixièmes sur la grille de départ

Dixièmes sur la grille de départ, les Belges Dries Vanthoor et Charles Weerts, associés au Néerlandais Robin Frijns, n’ont jamais rien lâché. Pendant 180 minutes, les pilotes de l’Audi R8 LMS GT3 #32 se sont battus pour aller chercher la troisième place finale. Un résultat qui ne leur a pas permis de remporter l’Endurance Cup du GT World Challenge chez les Pilotes, mais qui a offert le titre des Équipes à WRT pour… un point !

Au moment où les moteurs se sont tus, l’heure était au bilan. Pour Audi, la cuvée 2021 du GT World Challenge Europe fut exceptionnelle tant les couleurs de la marque et de l’équipe belge WRT ont souvent été vues sur les podiums ! Pour rappel, le GT World Challenge Europe est incontestablement le championnat le plus relevé en Europe pour les courses de voitures de Grand Tourisme. Réparti sur 10 rendez-vous, il comprend cinq épreuves de la Sprint Cup et cinq épreuves de l’Endurance Cup, dont les 24 Heures de Spa. Dans chacune de ces compétitions (le Sprint, l’Endurance et le cumul des deux), une couronne est mise en jeu pour les Pilotes et une pour les Teams. Si vous avez bien compté, cela fait donc un total de six championnats. En 2021, l’équipe WRT, dirigée par Vincent Vosse, a remporté cinq des six titres avec son duo Charles Weerts-Dries Vanthoor !

Même s’il s’en est fallu de peu pour accrocher aussi la couronne des Pilotes de l’Endurance Cup

Même s’il s’en est fallu de peu pour accrocher aussi la couronne des Pilotes de l’Endurance Cup, le Team Principal Vincent Vosse était très heureux après ce troisième podium en cinq courses d’Endurance, dont la 2e place aux 24 Heures de Spa. « Nous avons donné le maximum », résumait-il dans le paddock de Barcelone. « Nous n’aurions pas pu faire mieux. Nous manquions de vitesse pure, mais nous avons tous fait un super boulot dans une course très disputée et avec pas mal de pénalités infligées chez certains adversaires. Nous avons donc remporté un nouveau titre, le cinquième sur un maximum de six. C’est bien sûr un superbe accomplissement. Sans une crevaison à Monza, alors que nous étions à la 2e place, nous aurions même pu remporter tous les championnats ! Mais cela fait partie du sport automobile… Merci à toute l’équipe et à nos pilotes pour cette grande année. Elle n’est pas totalement terminée puisque nous disputerons aussi les deux dernières épreuves de l’Intercontinental GT Challenge. Une course de 8 heures à Indianapolis, aux États-Unis, et l’autre sur une durée de 9 heures à Kyalami, en Afrique du Sud. Après notre deuxième place lors de la première manche du championnat, les 24 Heures de Spa, nous espérons de nouveau briller dans ce championnat. »

La finale du GT World Challenge Europe à Barcelone

La finale du GT World Challenge Europe à Barcelone marquait aussi la première apparition de la toute nouvelle Audi R8 LMS GT3 Evo2. Ne marquant pas de points pour les championnats, car pas encore homologuée, la nouvelle arme d’Audi Sport customer racing était là pour parfaire son développement et pour que les officiels puissent recueillir des données en vue de la prochaine Balance de Performances. Alignée par la structure française Saintéloc Racing et pilotée par Markus Winkelhock, Dennis Lind et Finlay Hutchison, elle a croisé le drapeau à damier au 9e rang. Prometteur !

Dotée d’un aileron retravaillé et plus imposant, d’un moteur plus performant et d’amortisseurs permettant davantage de réglages, la nouvelle R8 LMS GT3 Evo2 arrivera officiellement sur les circuits via les équipes clientes en 2022. Avec une mission très claire : continuer à faire gagner Audi dans les plus grandes courses de GT !

(Photos : WRT/Patrick Hecq et SRO)

Ces articles vous intéresseront peut-être également