Une journée mouvementée pour Audi en Formule E à Mexico City

Audi Magazine

Après trois succès consécutifs en terre mexicaine, l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler a dû se contenter en 2020 d’une sixième place pour Lucas di Grassi à l’ePrix de Mexico City. Malgré son lourd accident lors du warm-up, Daniel a quand même pu prendre part à la course grâce au travail formidable de son équipe.

Formula e Mexico
Racen om te winnen

En 2018, Daniel Abt fêtait sa toute première victoire en Formule E sur le circuit Autódromo Hermanos Rodríguez. Mais cette année, la journée de course semblait déjà terminée pour l’Allemand à 8 h du matin : en raison d’un problème de communication logicielle, le pilote s’est écrasé dans les rails de sécurité à la fin d’une ligne droite.

« C’est le crash le plus violent de ma carrière », a déclaré Abt, transporté avec soin par hélicoptère pour effectuer quelques tests à l’hôpital. « Je peux être heureux que cette génération de voitures de course soit si sûre et que j'en sois sorti pratiquement indemne. Et quelle performance réalisée par mon équipe pour remettre la voiture sur pied aussi rapidement ! Bien sûr, il était clair que la course allait être très difficile pour moi, en partant quasiment de la dernière position. Maintenant, je dois me remettre en forme pour Marrakech. »

Audi

Son coéquipier Lucas di Grassi a quant à lui réussi à remonter de la quinzième à la sixième place, délivrant une nouvelle performance de haut vol devant les yeux d’un public venu en masse. Le Brésilien maintient ainsi sa cinquième place au classement des pilotes. « Ce fut une course difficile », résume di Grassi. « Même si le résultat est bon, je ne suis pas satisfait à 100 %. Le tempo était trop bas. Nous allons devoir travailler sans relâche pour être plus fort, aussi bien lors des qualifications que pendant la course. »

« Audi a connu une journée très mouvementée », confirme le directeur de l’équipe Allan McNish. « Daniel a mal démarré à cause de son accident, et Lucas n’était pas au mieux à causes de qualifications difficiles. Il faut toutefois retenir que nous avons marqué des points importants. Avec sa sixième place, Lucas reste en course pour le titre. Et le fait que Daniel ait même pu prendre le départ est le fruit d’un travail d’équipe incroyable. Une journée éprouvante, donc, mais concentrons-nous maintenant sur la prochaine manche à Marrakech. »