Formula E: Audi quitte la discipline en s’imposant une fois à Berlin

Audi Magazine

Pour le dernier E-Prix de la campagne 2020/2021, le Championnat du Monde ABB FIA de Formula E a fait escale à Berlin. Comme l’année passée, c’est un circuit tracé sur le béton de l’aéroport Berlin-Tempelhof qui a servi de décor pour la finale de la saison… et plutôt deux fois qu’une ! Une première course était organisée le samedi dans un sens avant la revanche le lendemain disputée en sens inverse.

Formula E: Audi quitte la discipline en s’imposant une fois à Berlin
Dakar 2022 avec la RS Q e-tron

Avant de quitter la discipline pour se concentrer sur le Dakar 2022 avec la RS Q e-tron, Audi avait à cœur de marquer une dernière fois les esprits. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que la marque aux anneaux a tenu son pari avec Lucas di Grassi ! Parti depuis la troisième place sur la grille de départ de la Course 1, le Brésilien s’est offert un 12e succès en Formula E avec… un dixième d’avance sur Edoardo Mortara ! Une victoire pleine de panache qui a permis au champion 2016/2017 de se repositionner dans la lutte pour le titre. « Les premiers essais libres ont été difficiles, mais l’équipe a ensuite fait de l’excellent travail. La voiture a été fantastique », a-t-il déclaré.

De son côté, René Rast a assuré le spectacle au volant de Audi e-tron FE07. Pointé au 15e rang en début de course, le triple champion DTM a effectué une superbe remontée jusqu’à la deuxième place. « Je savais toutefois que je n’étais pas en mesure de défendre ma position. D’autres pilotes devaient encore utiliser leur Attack Mode », expliquait le pilote allemand, finalement neuvième à l’arrivée avec le meilleur tour en course.

Si Rast est parvenu à signer la même performance le lendemain

Si Rast est parvenu à signer la même performance le lendemain, di Grassi, lui, a dû se contenter de la 20e place. Résultat : pas de sacre pour les pilotes et pour Audi Sport ABT Schaeffler, qui termine toutefois à une honorable quatrième place. « Lucas et René ont réalisé une excellente saison. On retiendra notamment leur doublé à Puebla, au Mexique », affirme Allan McNish, le directeur de l’équipe. « Cette saison a été incroyablement serrée et notre équipe peut être extrêmement fière de ce que nous avons accompli ensemble. Ce fut une aventure fantastique. »

Après sept saisons, Audi Sport ABT Schaeffler peut s’en aller la tête haute. Avec 14 victoires, 47 podiums, un titre « Pilote » avec Lucas di Grassi et un sacre « Équipe », le bilan est plus que positif.

Dans le clan du Envision Virgin Racing, qui engageait aussi des Audi e-tron FE07, le week-end a été assez frustrant avec la 12e place de Robin Frijns le dimanche comme meilleur résultat. Mais la formation cliente d’Audi peut se satisfaire d’une très belle 5e position au championnat « Équipes » et au classement « Pilotes » avec le Néerlandais.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • 1920x1080_HEADER.jpg
    Audi à un souffle de la victoire aux 24 Heures de Spa
    Lisez l'article
  • di-grassi-audi-1920x1080_Header.jpg
    L’Audi RS e-tron GT à l’épreuve d’un champion :
    les impressions de Lucas di Grassi
    Lisez l'article
  • 1920x1080_HEADER.jpg
    Dakar Rally : l’Audi RS Q e-tron veut marquer l’histoire !
    Lisez l'article