Audi s’envole vers sa dernière saison de Formule E avec la nouvelle
Audi e-tron FE07

Audi Magazine

Innover et gagner : voilà ce qui a toujours attiré Audi dans la Formule E. Dès lors, pour accomplir ses ultimes tours de piste, la marque aux quatre anneaux a frappé un dernier grand coup avec le développement de son nouveau bolide. Découvrez pourquoi l’Audi e-tron FE07 a toutes les armes en main pour secouer le monde de la course en mode électrique, avec une accélération de 0 à 100 en 2,8 secondes et une efficacité énergétique de 95 %.

Audi s’envole vers sa dernière saison de Formule E avec la nouvelle Audi e-tron FE07
Audi e-tron FE07

Alors qu’elle s’apprête à disputer sa dernière saison en Formule E, Audi montre clairement qu’elle ne compte pas faire de la figuration. Pour afficher ses ambitions, le cofondateur historique de la discipline a présenté une nouvelle monoplace 100 % électrique : l’Audi e-tron FE07. Avec déjà un premier exploit au compteur : un groupe motopropulseur entièrement développé en interne chez Audi.

le MGU (le moteur)

Audi fait parler son savoir-faire

Le sport automobile a toujours été un laboratoire pour Audi afin de développer, d'optimiser et de tester de nouvelles technologies dans les conditions les plus extrêmes. La Formule E, par exemple, a joué un rôle important dans le développement des batteries (et surtout du refroidissement) des modèles de production tels que l'Audi e-tron et l'e-tron GT.

Et si les règles très strictes de la Formule E laissent peu de liberté aux constructeurs, il y a toutefois un élément sur lequel toutes les expérimentations – ou presque – sont permises : le groupe motopropulseur électrique de la voiture. Ce dernier comprend le MGU (le moteur), l'onduleur, et son logiciel de fonctionnement, la transmission et des pièces de la suspension arrière.

Design FE07

Une aubaine pour Audi, qui parlait déjà depuis plusieurs mois du projet de développer son propre groupe motopropulseur. Le constructeur a donc joint le geste à la parole, en partant complètement de zéro. De l’aveu même de Stefan Aicher, responsable du développement e-Drive chez Audi Sport, les ingénieurs « n’ont reculé devant rien au cours de ce projet ». Ce nouveau bijou de technologie, baptisé Audi MGU05, se compose d’une transmission électrique à une vitesse avec un concept de rotor interne, d’aimants externes, d’un système de refroidissement très efficace et de six phases électriques.

Grâce à un onduleur de moins de 35 kg et à des matériaux intégrés intelligemment, la voiture a même gagné en légèreté. Tout profit pour l’efficacité du véhicule, un paramètre crucial en Formule E. « Les pertes d’énergie doivent être réduites au maximum », confirme Tristan Summerscale, Formula E Project Leader chez Audi Sport. Après de nombreux tests, les ingénieurs Audi sont parvenus à obtenir des résultats exceptionnels en termes de récupération d’énergie, avec un rendement global de plus de 95 % pour l’ensemble du groupe motopropulseur, et même de 97 % uniquement pour le nouvel onduleur, dans toutes les conditions de pilotage. « Une efficacité double par rapport à celle d’un moteur à combustion interne d'une puissance comparable de 250 kW. Une réalisation exceptionnelle de toute l'équipe », se félicite Stefan Aicher.

Un design rafraîchi

Un design rafraîchi

Chez Audi, design et performances vont bien sûr toujours de pair. Le look de la nouvelle Audi e-tron FE07 a donc lui aussi été revisitée, devenant encore plus racé et unique. La couleur verte, présente depuis le début en référence au partenaire technologique Schaeffler, est désormais complétée par une palette éclatante d’orange et de blanc. Les bandes de course novatrices accentuent de leur côté la sportivité de la voiture.

Visuellement, l’impression est déjà réussie. Les premiers tests réalisés en décembre sur le circuit de Valence en Espagne annoncent eux aussi des lendemains très prometteurs. Les deux premières courses du Championnat du monde 2021 devraient apporter la confirmation attendue : que Lucas di Grassi et René Rast disposent de la meilleure voiture pour offrir une magnifique dernière saison de Formule E à toute l’équipe Audi. Début de réponse les 26 et 27 février sur le circuit d'Ad Diriyah, en Arabie saoudite.

Ces articles vous intéresseront peut-être également