Audi vous emmène dans le futur avec l’esport

Audi Magazine

Début 2020, Audi est entrée dans la Belgian League, la toute nouvelle compétition autour de l'un des jeux d'esports les plus populaires au monde : the League of Legends. En tant que marque, Audi s'est engagée à innover et à anticiper. Il était donc logique d'entrer sur ce nouveau marché des jeux électroniques compétitifs.

La première moitié de la saison de ce championnat de haut niveau est presque terminée, il est donc temps de faire le point avec un nouveau Audi Status Update. Qui est en tête du classement ? Quelles équipes sont bien placées pour les play-offs ? Et laquelle remportera la couronne ? Lisez la suite pour le savoir.

Met Audi naar de toekomst van esports
Het Belgian League-klassement

Le point sur le classement de la Belgian League

La lutte pour s’assurer une place en play-offs de la Belgian League est très intense. En haut du classement, la célèbre organisation Sector One est pour l’instant toujours invaincue, suivie de près par TimeOut Esports. Ces deux équipes sont déjà certaines d’y participer.
Plus bas dans le classement classement, les choses sont plus intéressantes car les quatre équipes restantes sont toujours en lice pour se qualifier en play-offs. Aethra Esports et le RSCA Esports (la branche esportive du RSC Anderlecht), ont actuellement les meilleures chances et se trouvent respectivement à la troisième et quatrième place, même si les Brussels Guardians sont sur leurs talons. KVM Esports, qui se trouve en bas du classement, peut toujours concourir pour une place en play-offs. Son destin n’est toutefois plus entre ses mains, et repose uniquement sur les contre-performances éventuelles de ses concurrents.

Verwachtingen ingelost?

Les attentes ont-elles été comblées ?

Voir Sector One en haut du classement n’a rien de surprenant. L'équipe a déjà accumulé une expérience considérable au sein du Benelux et a fait émerger plusieurs talents (dont le toplaner belge, Gabriel « Bwipo » Rau, qui s’est depuis envolé vers le plus haut niveau Européen en rejoignant Fnatic). Ses autres joueurs font également partie du haut niveau, à l’image de Jeroen « Night » Segers et Ömer « Practice » Türgüt.

Timeout Esports, équipe fondée depuis peu, possède déjà d’excellents joueurs et répond aux attentes placées en elle en prenant la deuxième. Enfin, les Brussels Guardians, entrés récemment dans la Belgian league, disposent d’un roster reste relativement jeune et inexpérimenté, mais qui s’en sort avec les honneurs en étant toujours en course pour les play-offs.

Les clubs de football qui ont fait le pas vers l'esports affichent un bilan bien moins encourageant. Le roster du RSCA Esports n'a pas encore su convaincre, bien que ses chances d'atteindre les play-offs soient encore élevées. De son côté, KVM Esports stagne en bas du classement et devra trouver les moyens de se relancer pour décrocher sa place, bien que l'équipe elle-même ait indiqué qu'elle avait un projet étalé sur plusieurs années. Aethra Esports est annoncée comme une concurrente sérieuse, mais doit pour cela trouver son rythme. Néanmoins, l’équipe possède des joueurs reconnus comme Jan-Willem « Tuomari » van Wingerden et Ramazan « Lunar » Tokmak qui devraient pouvoir l’aider dans sa mission.

Alle ogen op de Belgian League

Tous les regards tournés vers la Belgian League

Tous les lundis, la Belgian League est suivie en direct par des dizaines de milliers de supporters, qui aiment regarder ce que notre région a de mieux à offrir dans la compétition the League of Legends. De plus en plus de gens découvrent que l’esports est en plein essor en Belgique et que notre région regorge de talents.

Avec l'arrivée de la Belgian League, les joueurs locaux ont la possibilité de rivaliser avec les meilleurs adversaires, ce qui leur permet d’évoluer et de s’améliorer constamment. Le gagnant de la mi-saison, le Spring Split, se rendra également à la phase de play-in des European Masters, une occasion de mettre notre pays sur la carte européenne de l’esport.

L’Audi Dash or Flash Quiz

La Belgian League, malgré son niveau hyper compétitif, n’oublie pas que les joueurs ont aussi besoin de se détendre. Une pensée partagée par Audi, qui a instauré dans cet objectif le Dash or Flash Quiz, lors duquel les joueurs testent leurs connaissances sur League of Legends et la Belgian League elle-même.

Wat mogen we nog verwachten?

Dans ce quiz, Sector One a à nouveau sorti son épingle du jeu pour se hisser en haut du classement. KVM Esports affiche une solide deuxième place, un beau résultat par rapport à ses performances en compétition régulière. Les Brussels Guardians et Timeout Esports se retrouvent quant à eux en queue de classement après quelques mauvaise performances.

L'Audi Dash or Flash Quiz est présenté chaque semaine sur le compte Twitter Audi Belgium Esports et sur le site web de la Belgian League ou pendant la diffusion des jours de match sur Twitch.

Et la suite ?

À la fin de la compétition régulière, les quatre meilleures équipes se rendront aux play-offs. Leur classement jouera un rôle important. Les premier et deuxième commenceront par un match de « juggernaut », durant lequel le gagnant sera directement qualifié pour la finale. Le perdant pourra lui retenter sa chance d'atteindre la finale contre le vainqueur du match entre le numéro trois et le numéro quatre.

Il est donc important que les équipes terminent le plus haut possible lors de la compétition régulière afin de se donner les meilleures chances d'atteindre la finale. Le gagnant de cette finale repartira avec 2 500 euros et sera qualifié pour les play-in Spring des European Masters. Elle représentera ainsi la Belgique sur la scène internationale.

Vous voulez en savoir plus sur l'esports ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur ce secteur en pleine expansion et entrez dans le futur avec Audi.

Audi soutient la nouvelle génération d’esportifs de haut niveau