Le Belgian Audi Club Team WRT, Vanthoor et Weerts gardent la tête !

Audi Magazine

La période est intense pour les pilotes et les équipes du GT World Challenge Europe pour l’instant. Une semaine après la course de 6 heures de l’Endurance Cup sur le circuit du Nürburgring, c’est la Sprint Cup qui attendait le championnat de référence pour les GT3 en Europe.

Le Belgian Audi Club Team WRT
Team WRT

Le Circuit de Nevers Magny-Cours, ex-théâtre du Grand Prix de France de Formule 1, était pour la plupart des concurrents une nouveauté. On était donc particulièrement impatient de voir à l’œuvre le Belgian Audi Club Team WRT et ses trois Audi R8 LMS GT3 lors des deux courses de 60 minutes, dont une disputée en nocturne samedi soir.

Arrivés en leaders de cette Sprint Cup après leurs deux victoires à Misano, Dries Vanthoor et Charles Weerts n’ont pas gagné cette fois. Sixièmes sur la grille de départ de la première course, les deux Belges ont terminé sur le podium samedi soir après une lutte intense face à l’autre Audi (engagée par Attempto Racing) de Frédéric Vervisch.

Dries

Le lendemain matin, lors des essais qualificatifs, Dries concédait seulement 233 millièmes de seconde à la pole position. Mais dans un championnat aussi compétitif que le GT World Challenge Europe, ce genre d’écart se paie cash. « Je n’étais pas content de ma prestation lors de mon meilleur tour et je me suis retrouvé 9e sur la grille de départ », raconte le pilote officiel Audi Sport. « Cela prouve à quel point la qualif est importante dans ce championnat. Et les écarts sont tellement infimes ! En course, nous sommes remontés jusqu’à la 4e place. On savait que faire mieux allait être difficile en partant d’aussi loin. Mais nous marquons malgré tout des points importants dans les deux courses. »

WRT pit

Et son équipier Charles Weerts de renchérir. « Nous restons en tête du championnat. C’était ça le plus important ! », insiste le jeune homme de 19 ans. « Évidemment, on espérait mieux. Mais il faut parfois se contenter de ce que l’on a. Vu les circonstances, ces 3e et 4e places sont déjà très satisfaisantes. Mais nous essaierons de retrouver le chemin de la victoire à Zandvoort, dans deux semaines. »

R8

Si on saluait la victoire à domicile de l’Audi R8 LMS de l’équipe Saintéloc pilotée par les Français Simon Gachet et Steven Palette, les deux autres voitures de l’équipe belge ont complété un bilan somme toute positif pour la marque aux anneaux. Sur la #31, le Japonais Ryuichiro Tomita et le Sud-africian Kelvin van der Linde ont fait preuve d’une belle régularité, eux aussi, avec les 5e et 6e places lors de deux courses très disputées.

R8 WRT

Avec deux neuvièmes places, synonymes aussi d’une deuxième puis d’une troisième position dans la Silver Cup, les frères Jusuf et Hamza Owega ont signé leur meilleure performance de la saison.

La prochaine course du GT World Challenge Europe sera de nouveau une épreuve de la Sprint Cup et elle se déroulera sur le circuit de Zandvoort avec deux courses de 60 minutes le samedi 26 septembre. Et le Belgian Audi Club Team WRT entend bien renouer avec la victoire sur la côte hollandaise !

Ces articles vous intéresseront peut-être également