Audi sponsorise le championnat belge d’e-sport

Audi Magazine

Sportivité, dynamisme, innovation et performances. Ces mots qui résument tellement bien l’ADN d’Audi conviennent aussi parfaitement à l’e-sport. Logiquement, la marque aux quatre anneaux sponsorise donc déjà depuis longtemps cette discipline en ligne, et va désormais offrir un soutien structurel au secteur belge. En allant bien plus loin que les courses de voiture.

Esports
Audi esports

Alors que toutes les compétitions sportives étaient mises en pause à cause du coronavirus, l’e-sport ne s’est quant à lui jamais arrêté. En ligne, respecter la distanciation sociale ne représente en effet aucun problème. Et le succès fut au rendez-vous : 30 millions de spectateurs pour le tout premier F1 Esports Virtual Grand Prix Series, et plus du double pour les 24 h du Mans virtuelles.

Mais l’e-sport n’a pas attendu le confinement pour se faire une place au soleil, et propose bien plus que de simples versions virtuelles de compétitions existantes. Chaque année, des millions de fans soutiennent les cadors de l'e-sport dans les arènes en ligne de l'hyperpopulaire League of Legends, de FIFA et de Fortnite - pour ne citer que quelques exemples. C'est ce qui a attiré l'attention d'Audi. La marque aux quatre anneaux a toujours été pionnière en matière de nouvelles technologies et d'innovations.

Audi esport race

50 heures d’entraînement par semaine

Si vous pensez que les joueurs d’e-sport sont seulement des intellos doués aux jeux vidéo, vous vous trompez lourdement. Comme les athlètes « traditionnels », les joueurs professionnels se préparent physiquement et mentalement pour leurs matchs. Ils font partie d'une équipe et ont leur propre entraîneur pour déterminer et affiner leur tactique. En plus de la rapidité, la concentration et une bonne condition physique sont essentielles pendant un match.

Les meilleures équipes du jeu League of Legends s'entraînent par exemple au moins 50 heures par semaine selon Business Insider. Cela signifie : entraînement individuel, entraînement de groupe avec l'équipe, discussions stratégiques, analyse des matchs précédents avec l'entraîneur... et la liste est encore longue. Avec une belle récompense à la clé : les joueurs ont souvent un contrat et un salaire. Les meilleurs d’entre eux sont suivis par des millions de personnes à travers le monde sur les médias sociaux et sont donc, à l'image de ce que fait Audi, sponsorisés par des entreprises.

Audi esports

Audi et l’e-sport belge : un ADN commun

Audi soutient l'e-sport dans plusieurs pays en sponsorisant les organisateurs, les équipes et les compétitions. Dans notre pays, la marque aux quatre anneaux travaille depuis 2019 avec Meta, l'ancien 4Entertainment. Meta est une agence d’e-sport belge qui organise les tournois belges et néerlandais de la League of Legends (« LoL » pour les connaisseurs). Cette année, Meta a développé la plateforme « eSporza. Powered by Audi » en collaboration avec la VRT. Outre la Big Sporza Cup pour FIFA20, d'autres compétitions accessibles suivront plus tard dans l'année.

Pourquoi Audi s'intéresse-t-elle tant à l'e-sport belge ? Parce que tous deux partagent les mêmes valeurs dans leur ADN, à savoir la sportivité, le dynamisme, l'innovation et les performances de haut niveau, sans oublier la bonne dose de divertissement. L'e-sport est une évolution naturelle des sports traditionnels et rassemble les gens du monde entier autour de leur passion commune.

De nos jours, beaucoup de sports ont un équivalent virtuel et attirent ainsi les meilleurs joueurs. L'avenir, c'est l'e-sport, et Audi en fait déjà partie. La marque aux quatre anneaux l'a déjà prouvé lors de ses participations remarquées aux 24 heures du Mans virtuelles avec les pilotes Audi GT Dries Vanthoor et Kelvin van der Linde, et au Race at Home Challenge de la Formule E.

Quel sera le prochain défi au programme ?

Ces articles vous intéresseront peut-être également