Centenaire rugissant : le circuit de Spa-Francorchamps poursuit sa légende.

Audi Magazine

La Source, Raidillon, Pouhon, Blanchimont … Tous les amateurs de sport automobile ne sont pas insensibles à l'évocation de ces noms. Ils sont tous associés au légendaire circuit de Spa-Francorchamps, que beaucoup considèrent comme le plus beau du monde. Notre fierté nationale fête cette année son 100e anniversaire. Le moment idéal pour revenir sur son histoire, marquée évidemment par l'empreinte d'Audi.

Audi vise une 5e victoire aux 24H de Spa
Les magnifiques forêts environnantes au cœur des Ardennes

Les magnifiques forêts environnantes au cœur des Ardennes, les ondulations naturelles du paysage, les virages impitoyables et le temps toujours imprévisible... Certains éléments font que le circuit de Spa-Francorchamps est à la fois aimé et craint par les pilotes du monde entier. Et ce, depuis 100 ans maintenant.

Ses fondations ont été posées après la Première Guerre mondiale. Le Chevalier Jules de Thier, propriétaire du journal liégeois La Meuse, cherchait un lieu pour faire revivre la Coupe de La Meuse, une course automobile interrompue pendant la Première Guerre mondiale. Lors d'une réunion à l'Hôtel des Bruyères à Francorchamps, avec le Baron Joseph de Crawhez (bourgmestre de Spa) et le pilote automobile Henri Langlois van Ophem, il est décidé que le triangle formé par les routes 32, 23 et 440 - qui relient Spa-Francorchamps à Malmedy et Stavelot - ferait un circuit idéal. Nous sommes alors en 1920.

15,82 km de long

15,82 km de long

En août 1921, la toute première épreuve est organisée sur le circuit : une course automobile se déroulant sur le parcours original de 15,82 km. Un an plus tard, le « GP de Belgique » est organisé à Francorchamps par le Royal Automobile Club de Belgique, une course d'endurance pour voitures de sport. Enfin, en 1924, la toute première édition des 24 heures de Francorchamps voit le jour.

Au cours des décennies suivantes, la piste a été continuellement améliorée. Dans les premières années, elle n'était pas encore asphaltée, ce qui changea en 1928. Plus tard, la piste fut également élargie de 6 à 9 m, avec en plus l'installation de glissières de sécurité.

Raidillon

Raidillon

Il faut attendre 1939 pour voir la création du Raidillon, aujourd'hui référence mondiale en matière de course automobile. Un virage très rapide, très pentu (17 %) avec un dénivelé de 40,8 mètres. Même les pilotes les plus expérimentés l'abordent avec la plus grande concentration.

Autre étape importante dans l'histoire du circuit : l'inauguration de la nouvelle piste en 1979. La longueur totale est alors réduite à 6,9 km afin de rendre la course plus sûre.

Une décennie de triomphes pour Audi

Une décennie de triomphes pour Audi

Mais l'histoire de Spa-Francorchamps est avant tout celle d'exploits légendaires en matière de pilotage et de succès sportifs. Récemment, la marque aux quatre anneaux s'est réservée une place permanente sur le podium des Total 24 Hours of Spa. Audi est en effet tout simplement la marque la plus performante de la dernière décennie, avec quatre victoires en 2011, 2012, 2014 et 2018, et une série ininterrompue de podiums. Tout cela au volant de l'incomparable Audi R8 LMS.

En 2020, Audi était toute proche de sa cinquième couronne. La n°66 d'Audi Sport Team Attempto, pilotée par le Belge Frédéric Vervisch, l'Italien Mattia Drudi et le Suisse Patric Niederhauser, est arrivée seulement 5 secondes après le vainqueur. Une chose est sûre : les équipes Audi feront tout pour récupérer la première place lors de la prochaine édition du 29 juillet au 1er août.

Audi vise une cinquième couronne aux 24H de Spa

Ces articles vous intéresseront peut-être également