Audi et les quatre anneaux : naissance d’un symbole

Audi Magazine

Audi n’a pas besoin d’écrire son nom pour que les gens la reconnaissent. Son logo, iconique et doté d’une symbolique forte, suffit en général à asseoir sa présence. Mais savez-vous comment il a été imaginé ? Plongez-vous dans l’origine des quatre anneaux.

Simple, mémorable, intemporel, unique… Voilà quelques-unes des qualités d’un bon logo. Des ingrédients essentiels qui ne doivent pas seulement réussir à transmettre un nom. Plus que l’emblème d’une marque, un logo raconte une histoire, partage des valeurs, génère des émotions. Un défi relevé par celui d’Audi ?

Audi et les quatre anneaux : naissance d’un symbole
Au commencement, il y avait Audi

Au commencement, il y avait Audi

La genèse des quatre anneaux démarre au crépuscule du 19e siècle. En 1899, August Horch, ingénieur mécanique débordant d’idées, crée sa propre marque de voitures et lui donne son nom. Dix ans plus tard, en désaccord avec la stratégie de l’entreprise qui connaît pourtant un grand succès, il s’en va. Mais la passion de l’automobile est trop forte. Directement après son départ, August Horch crée une nouvelle compagnie. Interdit d’utiliser son patronyme, il dérive vers sa traduction latine. Audi voit donc le jour en 1909. Avec elle, la réussite est également au tournant pour Horch. Audi gagne rapidement en popularité, notamment grâce à ses succès sportifs dans des compétitions prestigieuses, à l’image de ses trois succès consécutifs lors de l’International Austrian Alpine Rally - l’un des rallyes les plus difficiles de l’époque.

La création des quatre fantastiques

La création des quatre fantastiques

Les 20 premières années, Audi se porte très bien sur les plans commerciaux et sportifs. Mais le ciel s’assombrit à partir de 1929. La récession appauvrit la société, la demande de voitures chute inexorablement chez tous les constructeurs, Audi y compris. Comment faire pour remonter la pente ?

La solution sera trouvée dans l’association entre quatre des plus grandes marques allemandes de l’époque. Audi, donc, mais aussi Horch (la première entreprise d’August Horch), DKW (inventeur du moteur deux cylindres) et enfin Wanderer (créateur de la célèbre « Puppchen »). Ensemble, ils donnent naissance à Auto Union AG en 1932. Cette alliance place directement le groupe en tant que deuxième plus grand constructeur automobile d'Allemagne selon le nombre de véhicules produits.

Il ne restait plus qu’à trouver un emblème. L’entrelacement de quatre anneaux apparaît alors comme une évidence afin de symboliser cette fusion historique, avec le nom d’Auto Union fièrement incrusté au sein de ces formes géométriques. Enfin, en 1969, le fabricant allemand de motos NSU a également été racheté et a fusionné avec Auto Union.

Audi emmène les quatre anneaux à un niveau supérieur

Audi emmène les quatre anneaux à un niveau supérieur

Après la dissolution d’Auto Union AG en 1964, la société continue d’exister sous le nom d’Audi AG, en lui donnant une nouvelle dimension. À ce moment-là, Audi prend de la hauteur en s’élevant définitivement dans le segment haut de gamme. Le logo, légèrement repensé et en deux dimensions, se garnit désormais de lignes plus sobres et plus épurées, afin de retransmettre parfaitement le prestige, le luxe ou encore le raffinement incarnés par Audi. Mais toujours avec un visuel simple, mémorable, intemporel et unique.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • jubilea-2021-Header_2.jpg
    Ces 5 dates clés de l’histoire Audi seront célébrées en 2021
    Lisez l'article
  • HEADER.jpg
    Le moteur cinq cylindres Audi et la transmission quattro : un duo légendaire
    Lisez l'article
  • four-times-quattro-1920x1080_Header.jpg
    Quatre anneaux, quatre roues motrices, quatre décennies : 40 ans de quattro
    Lisez l'article