Bornes de recharge : le temps de la courtoisie

Audi Magazine

On le remarque désormais, il y a de plus en plus de voitures électriques sur les routes. Et donc aussi aux bornes de recharge. Alors, comment gérer l'occupation et l'attente entre nouveaux adeptes de l'électromobilité ? Voici quelques astuces et recommandations de bonne conduite à adopter… chargées de bon sens !

Bornes de recharge : le temps de la courtoisie
Station de recharge ne signifie pas place de stationnement

Station de recharge ne signifie pas place de stationnement

Même si rien dans le Code de la route n'oblige à déplacer sa voiture électrique une fois rechargée, personne ne songerait à l'y laisser des heures. Mais, l’addition des 2 minutes "juste pour faire une course en vitesse", cela peut vite créer un engorgement. En fait, déplacer immédiatement votre voiture, c'est le même respect de celui qui vous suit que lorsque vous avez terminé de faire votre plein et que vous voulez ensuite faire une course dans le shop de la station.

Quelques règles de courtoisie chargées de bon sens

Quelques règles de courtoisie chargées de bon sens

Pensez au suivant, il pensera à vous la prochaine fois. La courtoisie, ça marche dans les deux sens. Avec ces quelques règles et habitudes simples, vous verrez que cela rend l'utilisation d'une voiture électrique encore plus agréable.

  • Lorsque votre voiture est suffisamment rechargée, déplacez-la immédiatement et évitez la petite course de 2 minutes.
  • Si quelqu'un attend, ne rechargez vos batteries qu'à 80% maximum. Les 20% restants demandent proportionnellement plus de temps.
  • Vérifiez avant la disponibilité et les caractéristiques des bornes sur votre smartphone via les applications où sites dédiés.
  • Utilisez un moyen d'informer les autres conducteurs du temps de recharge restant (disque Happy Charger, application ou un simple papier derrière le pare-brise).
  • Ne monopolisez pas les bornes de recharges réservées à l'autopartage.

    Bonne conduite électrique !

Ces articles vous intéresseront peut-être également