Moins de plastique dans l’eau grâce à Audi et CLEAR RIVERS

Audi Magazine

Audi veut aider notre planète en réduisant son empreinte environnementale. Mais elle compte bien aller au-delà de son activité principale. En intervenant partout où elle le peut. Par exemple, la marque aux quatre anneaux a installé un dispositif innovant pour lutter contre la pollution des eaux. Une initiative à succès lancée à Bruxelles, et qui commence à émerger dans d’autres villes.

Moins de plastique dans l’eau grâce à Audi et CLEAR RIVERS
L'industrie est l'un des déclencheurs du changement climatique provoqué par l'Homme

« L'industrie est l'un des déclencheurs du changement climatique provoqué par l'Homme. C'est pourquoi elle joue également un rôle clé dans la résolution du problème climatique. » Le constat est clair et vient du Dr Rüdiger Recknagel, chargé de la protection de l'environnement chez Audi et directeur de l’Audi Environmental Foundation. Il a eu l’occasion de s’entretenir récemment avec l’activiste Sebastian Copeland. Fort de nombreux voyages au Pôle Nord, ce dernier a pu montrer au DR Recknagel des exemples concrets de l’urgence de la situation environnementale, et lui a confirmé que les entreprises pouvaient faire la différence. Il faut donc agir vite. Et Audi doit être l’un des fers de lance de ce combat.

La marque aux quatre anneaux entend bien apporter sa pierre à l’édifice partout où elle le peut. En s’attaquant à sa propre production, d’une part, par le biais de son programme Mission:Zero. Et, d’autre part, en multipliant les projets via l’Audi Environmental Foundation, active depuis 12 ans déjà. L’une de ses initiatives à succès concerne notamment la propreté des eaux.

Agir ensemble pour sauver la planète
Traiter le problème à la source

Traiter le problème à la source

Tout le monde le sait ou presque : il y a beaucoup trop de déchets dans les océans. Mais avant qu’ils n’atteignent les profondeurs, ces déchets peuvent potentiellement encore être récupérés. Ou du moins une partie. D’après les statistiques, plus de 98 % des déchets flottant dans les rivières se trouvent dans le premier mètre sous la surface, voire même “seulement” 50 cm pour la plupart. Des déchets qui transitent aussi en Belgique, dans les canaux et les rivières. Mais comment les arrêter ?

Audi et CLEAR RIVERS décident de faire barrage

Audi et CLEAR RIVERS décident de faire barrage

En collaboration avec Audi Brussels et le port de Bruxelles, l’Audi Environmental Foundation et son partenaire CLEAR RIVERS ont installé en mars 2019 un piège à déchets dans le port de Bruxelles. Dans ce bassin collecteur, les déchets flottants sont jetés dans un filet avant d’être retenus par des dispositifs les empêchant d’être rejetés dans l’eau. De cette manière, aucun plastique n'atteint l'océan via le canal. Ce piège à déchets est vidé deux fois par semaine et la quantité moyenne collectée est d'un mètre cube par mois. Un joli résultat !

Des déchets récupérés et recyclés

Des déchets récupérés et recyclés

Pour aller au bout des choses, ces déchets ne sont pas jetés à un autre endroit. Dans la mesure du possible, le plastique sauvé des eaux est recyclé afin de lui donner une seconde vie. Pour l’instant, celui-ci est notamment utilisé pour la création de bancs sur différents sites d’usines Audi, ou réutilisés à Rotterdam, autre ville où a été installé un piège à déchets. Là-bas, le plastique a servi de matériau principal pour la confection d’un parc flottant de 140 mètres carrés. Une structure qui peut accueillir de la mousse et des arbres de plusieurs mètres de haut. Leurs racines poussent à travers des blocs ouverts, et végètent ainsi juste sous la surface de l'eau. Un espace propice au développement des algues et autres plantes aquatiques.

Un projet qui ruisselle dans d’autres pays

Un projet qui ruisselle dans d’autres pays

Suite aux résultats encourageants enregistrés par les pièges à déchets, cette initiative continue de suivre le courant d’une planète moins polluée. Après Bruxelles et Rotterdam, un troisième piège à déchets a été installé en Hongrie, à Budapest. Grâce à lui, le Danube sera un peu plus propre chaque jour. Quel sera le prochain fleuve qui pourra en profiter grâce à Audi et CLEAR RIVERS ?

Ces articles vous intéresseront peut-être également