L’avant-gardisme d’Audi illustré en 11 modèles

Audi Magazine

Être en avance sur son temps ? Rien de plus naturel chez Audi, qui vient encore de le prouver avec la toute nouvelle Audi Q4 e-tron. Qu’il s’agisse du moteur, du design, de la performance ou de la technologie : la marque aux quatre anneaux ne recule jamais devant rien pour repousser les limites. La preuve en onze modèles.

 
Pleinement investie dans sa révolution électrique

Pleinement investie dans sa révolution électrique, Audi vient de sortir un nouveau modèle qui va faire date : l’Audi Q4 e-tron. Un SUV compact prêt à faire entrer la conduite électrique dans une autre dimension grâce à son autonomie longue distance, son espace digne d’un grand SUV, ses technologies de pointe à l’image de la réalité augmentée… Encore une fois, Audi s’est surpassée. L’Audi Q4 e-tron n’est d’ailleurs pas le premier modèle à se démarquer de la sorte.

Horch 26/65 : la révolution du moteur

1. Horch 26/65 : la révolution du moteur

Avant la marque Audi que vous connaissez aujourd’hui, il y avait Auto Union AG, un consortium de quatre constructeurs réunissant Audi, DKW, Horch et Wanderer. Des pionniers de l’automobile allemande, dont les premiers modèles sont restés dans l’histoire. Horch, par exemple, marquât un grand coup en 1907 avec le développement d’un des premiers moteurs à six cylindres au monde avec la Horch 26/65. Cette dernière connut un grand succès tant en production qu’en course, et était considérée comme bien supérieure à de nombreuses voitures de l'époque.

Auto Union Type D : reprendre goût à la victoire

2. Auto Union Type D : reprendre goût à la victoire

Dernière voiture de course développée par Auto Union AG, l’Auto Union Type D devait permettre au groupe de renouer avec le succès en course automobile. Sa phase de conception est mouvementée suite au départ de Ferdinand Porsche, mais les ingénieurs parviennent à mettre sur pied une voiture innovante dotée d’un moteur V12 de 550 ch. Ils seront récompensés de leurs efforts, avec des succès aux Grand Prix d'Italie et de Grande-Bretagne en 1938. La suite de l’histoire est plus sombre. Ces voitures seront cachées pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais une fois découvertes par les Russes, elles seront revendues ou mises en pièces.

DKW Monza : plus légère et plus rapide

3. DKW Monza : plus légère et plus rapide

Toujours au sein d’Auto Union AG, DKW créa la DKW Monza en 1956. Une version sportive de l’un de ses véhicules, et dont la vitesse doit être l’une des qualités principales. Sa puissance de 44 ch n’est pas énorme, mais son poids ultraléger grâce à l’utilisation de polyester pour la carrosserie lui permet d’atteindre une vitesse de pointe de 140 km/h. Suffisant pour établir 5 records en un seul jour sur le circuit de Monza, auquel son nom fait justement référence.

Audi quattro : la transmission repensée

4. Audi quattro : la transmission repensée

Impossible de parler d’Audi sans parler de quattro. En 1980, Audi secouait le monde de l’automobile au Salon de Genève en proposant pour la première fois la transmission à quatre roues motrices sur un véhicule haute performance - alors que seuls les camions ou les véhicules de l’armée en profitaient à l’époque. L’Audi quattro est née. Sa réputation se fait d’abord dans le milieu du rallye, où elle gagne huit fois le championnat du monde. Rapidement, Audi commence à ajouter la transmission quattro sur ses modèles commerciaux. Aujourd’hui, presque tous en sont équipés de série.

Audi 100 Avant quattro duo : première hybride Audi

5. Audi 100 Avant quattro duo : première hybride Audi

Audi n’a pas attendu le 21e siècle pour s’essayer à la technologie hybride. En 1989, la marque proposait déjà un premier modèle de ce genre, dont les idées se voient encore aujourd’hui dans la gamme plug-in hybride. L’Audi 100 Avant quattro duo, la pionnière en question, proposait ainsi deux moteurs, un thermique de 135 ch monté à l’avant et un électrique de 12 ch monté sur l’essieu arrière. Le conducteur pouvait passer d’un moteur à l’autre - même si à l’époque il devait s’arrêter pour le faire. Il était possible de recharger la batterie nickel-cadmium de 9 kWh pendant la conduite. Son autonomie atteignait déjà 40 km, pour une vitesse maximale de 50 km/h en mode tout électrique. Aucune émission n’était produite, et la voiture avançait presque en silence. Une première expérimentation réussie pour Audi, même si l’Audi 100 Avant quattro duo ne fut jamais produite en véhicule de série. Mais on retiendra que c’est elle qui a ouvert la voie du succès pour Audi dans l’utilisation et le développement de cette technologie.

Audi RS2 Avant : la naissance de deux lettres de noblesse

6. Audi RS2 Avant : la naissance de deux lettres de noblesse

Lors de sa sortie en 1994, elle posait les jalons d’une véritable success story pour Audi. Car c’est avec ce break hautes performances qu’est née la gamme RS qui, plus de 25 ans après, constitue toujours une valeur sûre pour les amateurs de vitesse pure chez Audi. Dérivée de l’Audi S2 et développée en collaboration avec Porsche, l’Audi RS2 proposait à l’époque des qualités uniques pour un véhicule réputé plutôt familial. Avec une puissance de 315 ch et des accélérations de 0 à 100 en 4,8 secondes et de 0 à 50 en 1,5 secondes, elle était même plus rapide à 50 que la légendaire McLaren F1. Le rêve secret de tous les bons pères de famille ?

Audi TT : première icône de design

7. Audi TT : première icône de design

En 2020, elle a fêté ses 20 ans d’une présence plus que remarquée au sein de la gamme Audi. Et pour cause : en lançant l’Audi TT, Audi ne présentait pas simplement un coupé sportif des plus dynamiques, elle proposait également un design qui continue de faire l’unanimité. Sa silhouette aux accents arrondis, ses passages de roue marqués, sa face arrière aérodynamique : la séduction est immédiate. Deux décennies plus tard, beaucoup lui confèrent un statut collector. Un classique intemporel qui ne fait pas son âge.

Audi R8 Le Mans Prototype : performance et endurance

8. Audi R8 Le Mans Prototype : performance et endurance

Dans le sport, Audi vise toujours l’excellence mais n’hésite jamais à expérimenter. Dès lors, pour sa première participation aux 24H du Mans, la marque aux quatre anneaux s’aligne avec un prototype surpuissant : l’Audi R8 LMP. 22 mois de conception sont nécessaires pour la produire, mais pour quel résultat ! Grâce à son moteur V8 bi-turbo de 550 ch, l’Audi R8 LMP triomphe d’emblée. Au total, elle remporte cinq fois les 24 h du Mans en sept participations. Un succès sportif qui se transformera en succès populaire en 2006 avec la production de série de l’Audi R8.

Audi A8 : le luxe au quotidien

9. Audi A8 : le luxe au quotidien

Une ode au design, au luxe et à la technologie : le summum du haut de gamme chez Audi est incarné par l’Audi A8. Cette berline limousine offre tout le confort nécessaire pour profiter de ce qui se fait de mieux en automobile de série. Un langage stylistique avant-gardiste. Une conception de la carrosserie innovante à base d’aluminium, à la fois solide et légère, grâce au développement de l’Audi Space Frame. Un luxe qui ne se refuse rien. Et enfin des technologies qui se rapprochent de plus en plus de la conduite autonome. Sa dernière génération est la première à être conçue pour offrir une conduite autonome de niveau 3. Avec elle, le seul mot d’ordre est donc de « profiter ». Dans le plus grand confort.

Audi A2 : 100 % aluminium

10. Audi A2 : 100 % aluminium

Très contente de l’utilisation de l’aluminium sur l’Audi A8, Audi veut essayer de voir ce que cela donne sur de plus petits modèles. En 1999, elle lance ainsi l’Audi A2, construite à 100 % à base de ce matériau. Une berline très légère, qui ne dépassait pas la tonne, et dont certains modèles pesaient à peine 895 kg ! En plus de son poids, tout avait été pensé dans un esprit minimaliste : faible consommation, faible coefficient de traînée, coffre petit mais suffisamment spacieux de 390 litres. Un vrai petit cocon, qui a probablement ouvert la voie à un segment beaucoup plus étendu aujourd’hui.

Audi e-tron : la révolution électrique

11. Audi e-tron : la révolution électrique

Si la nouvelle Audi Q4 e-tron est si avant-gardiste, tout a commencé avec l’Audi e-tron, la pionnière de la révolution électrique lancée par Audi en 2019. Avec ce premier modèle dépourvu de tout moteur thermique, Audi repoussait déjà les limites de la mobilité électrique en proposant une autonomie exceptionnelle, des performances de haut de niveau ainsi qu’une recharge simple et rapide. Un atout majeur pour assurer la transition vers une conduite plus durable.

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • 1920x1080_eGT_header.jpg
    Audi continue de définir les contours de son avenir électrique
    Lisez l'article
  • HEADER-A212029_large.jpg
    Un modèle de brillance : le design extérieur de la nouvelle Audi Q4 e-tron
    Lisez l'article
  • 1920x1080_A210951_medium_header.jpg
    Sonos, nouveau partenaire sonore pour AudiNouvelle Audi Q4 e-tron : la révolution de l’intérieur
    Lisez l'article