«Un véritable atout à l’embauche»: 100 nouvelles Audi A1 Sportback pour les starters chez RealDolmen

Audi Magazine

Il y a des commandes qui ne passent pas inaperçues. Realdolmen, entreprise active dans le domaine de l’informatique, vient en effet de se faire livrer 100 Audi A1 Sportback, la nouvelle version de la célèbre compacte de la marque. Un modèle spécialement choisi pour les employés « starters » de cette société, tout juste diplômés. Pour en savoir plus sur ce choix, nous avons rencontré Pierre Amijs, Fleet Manager chez Realdolmen. Il nous explique notamment la « Car Policy » de son entreprise et pourquoi celle-ci mise désormais sur l’essence comme carburant pour ces voitures de société en particulier.

Commander 100 voitures du même modèle, d’un seul coup, cela peut surprendre. Mais peut-être pas quand on connaît la relation de longue durée qui unit Realdolmen et le groupe D’Ieteren, et encore plus particulièrement avec la marque Audi. Depuis 2013, la société informatique travaille en effet exclusivement avec le groupe automobile, ainsi que la société de leasing Vdfin, qui connait leurs produits comme personne, et propose l’Audi A1 à ses employés starters depuis 2011.

Real Dolmen
Real Dolmen

Audi A1 Sportback, un choix idéal

« Nous cherchions une voiture de qualité haut de gamme, sans être trop agressive dans la circulation », explique Pierre Amijs, Fleet Manager chez Realdolmen. « L’Audi A1 répond parfaitement à ses critères, tout en possédant le prestige de la marque Audi. » Et les starters constituent également le public cible idéal. « De jeunes conducteurs qui cherchent une voiture moderne et pratique à la fois », enchaîne Pierre. La citadine s’avère donc aussi être un véritable atout à l’embauche. Dès lors, quand l’Audi A1 Sportback a été lancée en janvier 2019, Realdolmen n’a pas hésité au moment de choisir une voiture pour ses starters, dans le cadre de son programme acADDemICT.

Les jeunes employés en sont d’ailleurs très satisfaits. « C’est un grand avantage quand on débute sur le marché de l’emploi », affirme Jeroen. « Je prends la route tous les jours, souvent seul, et cette voiture se prête parfaitement à cet usage. » Le fait qu’il s’agisse d’une Audi n’est également pas pour leur déplaire. « Je suis en effet plutôt fan de la marque », avoue Toon. « Et j’aime les technologies qu'elle propose, cela rend la conduite vraiment agréable. » Enfin, l’Audi A1 Sportback se détache véritablement de la première version. « Son design est encore mieux réussi », conclut-il.

Real Dolmen

L’essence, un choix réfléchi

Les employés de Realdolmen se rendent presque quotidiennement chez les clients de l’entreprise. Le nombre de kilomètres parcourus augmente donc rapidement, ce qui impliquait une réflexion sur le choix du carburant. Après plusieurs analyses, Realdolmen a opté pour l’essence. « Pour l’Audi A1, tous les modèles ne roulent plus qu’à l’essence depuis 2017 », précise Pierre Amijs. « Les premières analyses ont montré une baisse de la consommation de carburant - et donc des coûts -, en partie grâce à un programme de sensibilisation visant à encourager nos employés à se déplacer de manière plus sûre, plus proactive et plus économe dans la circulation. »

Audi, le bon choix pour un parc automobile

Realdolmen ne peut que se féliciter de sa collaboration avec Audi. « C’est une marque premium. Les voitures plaisent beaucoup à nos employés. Elles sont confortables et ergonomiques. Une fois que les gens l’essayent, ils ne changent en général plus de marque par après », affirme Pierre Amijs. « De plus, Audi propose un grand réseau de distributeurs. L’entretien et l’assistance font ainsi partie de leurs points forts. » La collaboration entre Audi et Realdolmen a donc encore de belles années devant elle.

Real Dolmen

Regarder ensemble vers l’avenir

Avec les dernières évolutions du secteur automobile, Realdolmen se prépare également à l’avenir. Avec quelles voitures faudra-t-il rouler demain ? Satisfaite de sa collaboration avec Audi, l’entreprise n’est pas insensible aux dernières innovations de la marque, notamment en matière de conduite électrique. « Nous étudions déjà la question », éclaire Pierre Amijs. « Et voir qu’Audi investit autant dans la mobilité alternative est très intéressant. Cela influencera probablement notre choix quand nous devrons faire évoluer notre parc automobile. »