Audi et Umicore vont recycler
les batteries de l’Audi e-tron

Audi Magazine

Depuis le début de la production de l’Audi e-tron en juin 2018, Audi et l'entreprise spécialiste en technologie des matériaux Umicore planchent sur le recyclage des batteries de la première Audi 100 % électrique. Leurs efforts sont désormais visibles dans un plan d’action concret.

Avec l’Audi e-tron, la marque aux quatre anneaux pose un jalon écologique dans sa production automobile en développant une voiture neutre en CO2, qui plus est produite dans une usine du même acabit. Restait la question du recyclage des batteries, élément-clé d'une mobilité électrique durable et sur laquelle Audi travaille depuis longtemps en coulisse. Grâce à son partenariat avec Umicore, Audi peut désormais présenter une véritable solution de recyclage pour les batteries électriques.

Audi et Umicore vont recycler les batteries de l’Audi e-tron
Un circuit fermé

Un circuit fermé

Comment peut-on recycler les matières premières présentes dans les batteries, telles que le cobalt, le cuivre et le nickel ? Audi et Umicore proposent de le faire dans un circuit fermé. Le processus implique dans un premier temps de vérifier la pureté des matériaux récupérés. Les matières précieuses sont ensuite mises à disposition dans une banque de matières premières.

En fin de compte, tous les éléments précieux des batteries seront utilisés dans de nouveaux produits à la fin de leur cycle de vie, et seront donc recyclés. Testée en laboratoire, la méthode affiche des résultats impressionnants : 95% des éléments peuvent être récupérés et réutilisés.

« Nous voulons être des pionniers et promouvoir le processus de recyclage. Cela fait partie de notre programme de réduction du CO2 tout au long de l'approvisionnement », explique Bernd Martens, Membre du Conseil de Direction pour l'approvisionnement et l'IT chez Audi AG.

Un véritable pas en avant pour la mobilité électrique.