Oubliez la ville > Audi Belgique

Oubliez la voiture.

  • Oubliez la ville.
    joachim-header-1400X438.png
Oubliez la ville.
joachim-header-1400X438.png

Dans les villes de demain, nous vivrons en symbiose avec la nature, tout le monde sera bien et nous partirons en vacances avec notre maison. L’architecte américain Mitchell Joachim a déjà tout prévu.

vergeet de stad

Si vous parcourez le site web du collectif d’architecture Terreform fondé par Mitchell Joachim en 2006, vous découvrirez des îles composées de déchets et des maisons en forme de champignons géants. Sur le site, on se déplace dans de drôles de véhicules fabriqués dans des matériaux étranges ou on s’envole grâce à des réacteurs dorsaux. Il y a même une salle de gym qui fait office de ferry, propulsé par les efforts physiques fournis à bord.

Construire à partir de matière vivante

Ces concepts urbains ne sont, bien sûr, pas pour demain. Certains des matériaux qui les composent n’existent même pas encore. « Nous construisons depuis bien trop longtemps des bâtiments en verre, en acier et en béton », explique Joachim. « À l’avenir, nous utiliserons davantage de matière vivante, parfois cultivée en laboratoire. »

Les croquis futuristes de Terreform laissent entrevoir des villes verdoyantes. Dans la mesure où de plus en plus de gens s’installent en ville, celles-ci prendront de plus en plus l’apparence des paysages naturels que ces mêmes gens quittent, estime Joachim.

Joachim veut, en effet, mettre en œuvre de la matière vivante, éventuellement manipulée génétiquement pour acquérir des propriétés supplémentaires. « On pourrait, par exemple, faire pousser des plantes ligneuses (par exemple des arbres, des buissons et des lianes, NDLR) dans une certaine direction et selon une certaine forme à l’aide d’échafaudages afin de créer des structures géométriques. »

« Nous construisons depuis bien trop longtemps des bâtiments en verre, en acier et en béton. À l’avenir, nous utiliserons davantage de matière vivante. »

Une architecture juste

Joachim s’est fait fort d’intégrer des principes écologiques et biosynthétiques dans ses concepts urbains. La durabilité écologique, mais aussi la justice sociale. « J’ai récemment visité diverses métropoles en Chine, en Inde et en Amérique latine, en proie à une extrême pauvreté », déplore-t-il. « Il en va de même à New York. C’est inacceptable. Dans les grandes villes, l’inégalité des richesses se traduit souvent par des centres riches et des banlieues pauvres. »

« Si nous réglons nos problèmes énergétiques et alimentaires et introduisons un revenu de base universel, notre conception de la pauvreté et de la richesse va changer. Nous ne pouvons pas construire des blocs de logements sociaux qui isolent les pauvres de la classe moyenne et des riches. Tous les habitants méritent la même qualité, la même sollicitude et le même respect. »

  • joachim-bio.png
    Biographie

    Mitchell Joachim (45 ans, New York) a travaillé dans les prestigieux bureaux d’architecture de Frank Gehry, Moshe Safdie et I.M. Pei. Il a fondé Terreform ONE avec Maria Aiolova.

    En savoir plus sur Terreform ONE
Nieuwe Audi A8

Oubliez la voiture.
Audi est bien plus.

Chez Audi, nous nous remettons constamment en question. C’est ainsi qu’est née l’Audi A8. Une voiture qui incarne un nouveau langage de conception et, surtout, qui embarque un niveau inédit de technologie intelligente. Une voiture qui vous fera même oublier la voiture. De quoi vous concentrer pleinement sur ce qui importe réellement.

Découvrez la nouvelle Audi A8
  • fidler-563X317.png
    Oubliez le CEO

    Une structure hiérarchisée avec un chef en haut de la pyramide ? Et si on engageait des robots ?

    Lire
  • babitz-563X317.png
    Oubliez les 5 sens.

    Avec Cyborg Nest, Liviu Babitz met le corps humain à niveau.

    Lire