un premier test en exclusivité de l’Audi A4 allroad dotée de la transmission intégrale quattro.
Menu Burger Open Icon Menu Burger Close Icon Home

Un premier test de la nouvelle Audi A4 allroad quattro

Audi A4 allroad quattro

Embarquez pour un premier test en exclusivité de l’Audi A4 allroad dotée de la transmission intégrale quattro. La dernière-née de la famille Audi A4 est unique en son genre dans son segment...

Les tout premiers essais de l’A4 allroad quattro se déroulent dans la région de Munich, le berceau de la marque aux anneaux allroad. Lors du briefing technique préalable, Audi s’étend, entre autres, sur la transmission quattro et son tout nouveau système qui permet non seulement d'économiser du carburant mais aussi d'être encore plus efficace tant sur la route que sur les chemins. Il s'agit de l’appellation Ultra, et c'est une première pour la marque Audi, l'A4 allroad inaugurant la géniale trouvaille : fini le différentiel Torsen (en tout cas pour ces versions Ultra), voici un embrayage multi-disques et son système d'accouplement révolutionnaire.

Ils permettent de faire varier la puissance aux roues de 100% à l'avant jusque 100% à l'arrière en fonction des conditions de circulation. Le pilotage électronique de la transmission ne se contente pas de réagir seulement à une perte d’adhérence. Le dispositif l’anticipe via les multiples informations récoltées sur le véhicule ou les conditions de conduite. Nous découvrirons le résultat sur les autoroutes allemandes.

Des prestations irréprochables en toutes circonstances


A4_tangram1
A4_tangramhorizontal3
A4_tangramvertical
A4_tangramhorizontal2
A4_tangram horizontal1

Tenue de route souple, conduite dynamique

Les autoroutes (allemandes) n’imposent pas partout de limite de vitesse. C’est l'occasion de vérifier non seulement la puissance du six cylindres diesel mis à notre disposition mais aussi et surtout l'incroyable travail des ingénieurs pour l'insonorisation. A ce propos, n'hésitez pas à cocher les vitres latérales renforcées dans la liste des options car ce (très) petit supplément offre un degré de confort largement supérieur à la moyenne du segment des berlines familiales premium.

Nous quittons l'autoroute pour une succession de routes sinueuses et pratiquement désertes. C'est ici que le châssis de la nouvelle Audi A4 allroad prouve tout son potentiel.

Evidemment, comme l'A4 allroad est un peu plus haute que l’Avant, cela induit naturellement une légère prise de roulis en courbe serrée abordée rapidement. Rien de rédhibitoire pour autant, cette hausse du centre de gravité ne nuit pas aux progrès réalisés en matière de confort sur l'ensemble de la famille A4. En résumé, les suspensions sont plus douces et filtrent mieux les inégalités du sol. Et puis, comme l’A4 allroad pèse 100 kg de moins (1.640 kg) que sa version précédente, l'A4 allroad a aussi gagné en précision dans ses appuis. Notez encore que la suspension adaptative (sport, confort, normal) peut être commandée en option, elle permet alors de gérer encore plus finement le comportement de la voiture dans toutes les configurations possibles et imaginables.

A4_horizontal1

Technologie de pointe à l’œuvre

Après le premier essai, nous procédons à un échange de notre version à moteur diesel pour la 2.0 TFSI "Ultra quattro" qui inaugure justement le nouveau système de transmission. Avec nous, l’ingénieur Audi qui a développé ce nouvel outil avec ses équipes. Assis à la place du passager, il tient en main une tablette numérique. Avec elle, il nous montre, en temps réel, le comportement de la transmission en fonction des évolutions de la voiture. Accélération franche, virage serré, terrain sec, humide, chemins en graviers... Tout y passe et à chaque fois la technologie qui se manifeste sous nos yeux. On peut ainsi voir que, la majorité du temps, on roule en deux roues motrices mais que dès que c'est nécessaire, on passe en 4 roues et ce plusieurs fois en quelques instants.

A4_horizontaal

Le défi d’une transmission désaccouplée

Pourquoi désaccoupler la transmission avant et arrière ? Vous savez sans doute qu'une transmission intégrale fait consommer plus de carburant puisqu'il faut entraîner toutes les roues et que cela génère frictions et résistances au roulement. Raison pour laquelle depuis longtemps on découple la transmission avant (celle qui fonctionne en permanence), de l'arrière (qui n'est engagée que lorsque c'est nécessaire - perte de motricité). Pour parvenir à cela, chez Audi, on utilise un système qui "ouvre" un embrayage pour désaccoupler un des deux trains lorsque son intervention n'est pas nécessaire. Ce désaccouplement, aussi efficace soit-il, entraîne tout de même encore pas mal de frictions mécaniques.

 

A4_Horizontalklein1
A4_horizontalklein2

Le meilleur de deux mondes: Ultra quattro

C'est ici qu'intervient l'intérêt du système Ultra quattro. La technique consiste à utiliser deux embrayages. En plus de l’embrayage avant classique (un embrayage multidisque monté à la sortie de la boîte de vitesses) qui désaccouple l’arbre de transmission, un second embrayage est intégré au différentiel arrière. Ce dernier peut aussi s'ouvrir pour supprimer les pertes par frictions. Le système gère une grande quantité de données des centaines de fois par seconde : angle de braquage, accélération transversale et longitudinale, couple moteur et bien plus encore. Grâce à ceci, un calculateur envoie des ordres à l'unité de contrôle qui va agir selon trois modes distincts : proactif, prédictif et réactif.

Le premier anticipe d'une demie seconde la perte d'adhérence (une première du genre!) en répartissant au mieux la force de propulsions aux différentes roues. Le mode prédictif anticipe le patinage du train avant en fonction du style de conduite et le mode réactif laisse un peu de marge au conducteur pour qu'il puisse intervenir lui même avant de reprendre les choses en mains en cas de patinage des roues. C'est un peu compliqué d'un point de vue technique (voir vidéo/photos) mais cela fonctionne à merveille. Et puis cela entraîne deux qualités supplémentaires : 4 kg de moins pour la transmission et un gain de 0,3 litres/100 km. De petites économies par-ci par-là qui, misent bout à bout, permettent de vraiment moins consommer. A ce propos, sachez que les motorisations se déclinent ainsi : les 2.0 TFSi (252 ch) et 2.0 TDI (163 et 190 ch) sont d’ores et déjà disponibles tandis que le 2.0 TDI (136/150 ch) arrivera en fin d’année.

A4_horizontal3

Coffre : optez pour l’espace... et l’aide au stationnement

Avant de terminer ce test, nous jetons, lors d’une pause, un œil dans le coffre de la nouvelle Audi A4 allroad quattro. Dans sa configuration standard, celui-ci offre un volume de chargement de 505 l. Il passe à 1.510 l lorsque les dossiers de la banquette arrière sont rabattus et que la voiture est chargée jusqu’au toit. De série, le couvre-coffre et le hayon disposent d’une commande électrique. Notez que la nouvelle Audi A4 allroad quattro peut tracter une charge maximale de 2.100kg. Cerise sur le gâteau avec l'assistant de parking "trail assist" qui vous permet, en manipulant simplement la molette du "MMI", de garer automatiquement votre remorque en quelques secondes. Oubliez les sueurs froides d'une marche arrière délicate, la technologie s'en occupe pour vous !

A4_horizontal3
A4_horizontalklein3

Priorité au raffinement

Après quelques centaines de kilomètres passés à bord de la nouvelle Audi A4 allroad, il est temps de ramener notre exemplaire d'essai à sa base. Quelques minutes dans des embouteillages vont nous permettre de détailler l'équipement à bord – plus fourni que dans une A4 Avant de même catégorie – et surtout la qualité des matériaux et de leur mise en œuvre. Cela fait partie de l'ADN de la marque : une présentation sans faille offrant une atmosphère chic et raffinée aux occupants. Pour le conducteur, ne pas hésiter à cocher l'option "Virtual Cockpit" qui vous offrira une expérience unique en matière d'univers digital. Vous pourrez ainsi configurer comme bon vous semble toutes ces données sur vos écrans digitaux. Sur la console centrale, vous trouverez le système d'info divertissement "MMI" équipé d'un écran 8,3 pouces, d'une molette de contrôle et d'un pavé tactile permettant de zoomer ou d'introduire des caractères pour contrôler la navigation. Enfin, en option, les A4 allroad peuvent recevoir "l'Audi Smartphone Interface" (intégrant les environnements IOS et Android) mais également "l'Audi Phone Box" qui permet non seulement de relier l'appareil à l'antenne de la voiture (meilleure réception) mais aussi de recharger son appareil. Simple et pratique à la fois !

Aucun contenu lié n'a été trouvé.