La nouvelle Audi Q2 est #untaggable : un SUV hyperconnecté et puissant, pour les conducteurs qui bousculent les cloisonnements
Menu Burger Open Icon Menu Burger Close Icon Home

La nouvelle Audi Q2

# Untaggable

Audi Q2, hyperconnectée et unique en son genre,

Plus qu’une nouvelle voiture, l’Audi Q2 est carrément un nouveau concept. Sa meilleure définition ? Il est... indéfinissable. Untaggable; tel est le maître mot de cette voiture qui – à l'instar de son conducteur - bouscule les cloisonnements.

De nieuwe Q2

Le secret avait été bien gardé !

Nous savions qu’une nouvelle Audi, un petit SUV, allait être présentée sur les bords du lac Léman à l’occasion du salon de Genève mais lorsque le voile s’est levé, la surprise fut totale, l’accueil du public étonnant… Il faut dire que, du point de vue du design, les responsables du projet ne se sont pas contentés de créer un petit Q3 mais bel et bien un véhicule à la personnalité bien marquée. C’est ce que nous a confirmé Marc Lichte, directeur du design chez Audi : « Avec l’Audi Q2, nous avons développé une nouvelle expression du design. Il est géométrique et inclut des formes spécifiques au modèle. Le véhicule présente un caractère indépendant, unique dans
la gamme Q ».


Résultat, un SUV puissant avec de nombreux sommets et arêtes.

À l’avant, la calandre Singleframe octogonale en impose. Elle est positionnée en hauteur, dotée de larges entrées d’air. La ligne de toit descend puis se fond avec les lames des piliers-C peints d’une couleur contrastée et contribue à accentuer la sportivité de l’Audi Q2. L’arrière est lui aussi dynamique avec un long becquet de toit et un diffuseur faisant office de protections des bas de caisses. Vue de face, la ligne d’épaulement est haute et les flancs sur les portières sont concaves. Les passages de roues marqués confirment l’aspect ‘quattro’ du SUV.


Horizontal image_Q2

Hyperconnectée

À bord, ‘l’ambiance Audi’ est évidemment de mise avec un soin particulier apporté aux matériaux et à leur mise en œuvre. L’Audi Q2 se distingue par une volonté de toucher un large public avide d’aventures. Aussi fonctionnelle que high-tech, toute la technologie Audi se retrouve dans son habitacle. Comme tous les SUV, le véhicule offre une grande visibilité. Les systèmes de connectivité et d’infodivertissement ne sont pas en reste, l’Audi Q2 propose des technologies habituellement réservées aux véhicules des segments supérieurs. Elle est ainsi équipée d’un écran MMI (standard) positionné haut sur le tableau de bord.

 

Unique dans la gamme Q

Tangram horizontal
Tangram1_Q2
Q2_vertical
tangram3
tangram2

Le système d’infodivertissement se contrôle grâce aux commandes du MMI situées sur le tunnel central. Le système de contrôle comprend un bouton poussoir rotatif, deux boutons options et 4 boutons pour les fonctions principales. Lorsque le véhicule est équipé du système MMI Navigation plus avec MMI touch (*), le conducteur dispose d’un pavé tactile sur l’élément de commande central. Le système peut aussi être contrôlé par commande vocale ou recherches MMI intégrées. Le conducteur peut faire défiler le menu en utilisant le touchpad (*), les passagers peuvent eux profiter d’internet et utiliser leurs smartphones et tablettes via un hotspot Wi-Fi embarqué (*).

 

L’Audi Q2 est un véhicule hyper-connecté. Le compteur de vitesse et le tachymètre sont sublimés avec l’Audi Virtual Cockpit (*), dont l’écran 8.3 pouces affiche des graphiques détaillés. L’affichage tête-haute projette dans le champ visuel du conducteur les données clés de conduite comme les instructions de navigation ou de vitesse. Les nouveaux services Audi connect (*) permettent par exemple au conducteur de programmer son écran pour afficher les places de parking disponibles, le prix du carburant ou les dernières actualités. Il peut également se connecter sur Twitter via son smartphone (qu’il soit IOS ou Android) et choisir de diffuser du contenu par ce biais.

À l’intérieur comme à l’extérieur, l’Audi Q2 est aussi unique que son conducteur. De nombreux équipements et couleurs (extérieures, intérieures et garnitures des sièges) permettent d’être créatif afin de concevoir un véhicule à son image. Le système d’éclairage LED intérieur (*) illumine l’habitacle grâce à différents éléments d’habillage lumineux.

 

Les systèmes d’assistance à la conduite font évidemment partie de l’ADN de l’Audi Q2. Ainsi, l’avertisseur de collision ‘Pre-sense’ est livré de série : ce système anticipe les situations dangereuses avec les autres véhicules et les piétons. Si nécessaire, il est capable d’initier un freinage brusque jusqu’à l’arrêt total du véhicule à faible vitesse. L’Audi Q2 embarque (*) d’autres aides à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop&Go, l’assistant de conduite dans les embouteillages, l’Audi lane assist, l’Audi side assist, l’assistant de parking, l’assistant de reconnaissance des panneaux de signalisation ou encore le cross-tra_ c assist à l’arrière. Tout cela est digne des segments supérieurs ! Comme le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop&Go, l’assistant de conduite dans les embouteillages, l’Audi lane assist, l’Audi side assist, l’assistant de parking, l’assistant de reconnaissance des panneaux de signalisation ou encore le cross-tra_ c assist à l’arrière. Tout cela est digne des segments supérieurs ! //

234px × 270px – Editorial_VERTIKAAL(2)

#Untaggable?

Le 1er exemple s’appelle Jason Yang

Violoniste de talent, il met volontiers son art au service du rock et du hip-hop. Madonna a emmené l'Américano-taïwanais en tournée mondiale, il a obtenu un rôle dans la série télévisée populaire Glee et son canal Youtube compte 200 000 abonnés. Écoutez plutôt ses interprétations incomparables de Daft Punk et Coldplay. Et regardez sa version du thème de Games of Thrones, vue 3 millions de fois.

Il n’est pas inconnu d’Audi non plus : à la fin de l'année dernière, Jason était invité, aux côtés de Giorgio Moroder et Jean-Michel Jarre, au premier festival Audi-O-Rama, qui tente de définir ‘le son du futur’.

 

 

234px × 270px – Editorial_VERTIKAAL(1)

#Untaggable ?

Voici Moritz Simon Geist

Il est certes musicien, mais il se joue surtout des cloisonnements. De formation classique, il s’amuse à créer des installations artistiques où des robots jouent de la musique tels des automates. Ils reproduisent le style des débuts de la house et de la techno, en jouant sur toutes sortes de composants que Moritz a démonté d’ordinateurs et d’imprimantes usagés. Mais Moritz ne vis pas reclus dans sa tour d’ivoire. Il passe allègrement du studio d'enregistrement – où il collabore avec le célèbre Danger Mouse – au festival.

À propos, il est aussi calé en matière d’impression 3D. Nous le disions : untaggable !

 

 

Aucun contenu lié n'a été trouvé.