Défi : la nouvelle Audi SQ7 TDI se mesure à un avion de chasse. Le champion du Mans Mike Rockenfeller franchira-t-il le premier la ligne d’arrivée ?
Menu Burger Open Icon Menu Burger Close Icon Home

01Journal

Audi SQ7 TDI : Le défi

#Audi #SQ7TDI #quattro

La nouvelle Audi SQ7 TDI affronte un avion de chasse – un duel de superlatifs.

La nouvelle Audi SQ7 TDI contre le Red Bull Alpha Jet : l’une fait 435 ch, l’autre 10.600. Le SUV d’Audi délivre une accélération de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Cela suffit-il à notre champion du Mans et de DTM Mike Rockenfeller pour gagner un 300 mètres ?

Impressions

SQ7TDI_vs_AlphaJet_480
234x130O6A7120_neuNr
Tangram234x270
234_Y7A6933_c
Tangram234x130(1)
480x270(1)

Un SUV clairement sportif

Pour être un Sport Utility Vehicle, la nouvelle Audi SQ7 TDI met clairement l'accent sur l’aspect ‘Sport’, grâce à une technologie innovante.

70.000 tr/min en 250 ms grâce à 48 volts. Cela peut sembler inhabituel de parler aussi franco, mais lorsqu’il s’agit de la nouvelle Audi SQ7 TDI, les chiffres en disent long. Des chiffres que l’on n'associe pas souvent à un SUV. Mais le dernier arrivé dans la gamme Audi Q7 sort totalement des sentiers battus. Pour le  comprendre, rien de tel que d’examiner ces chiffres de plus près.


Le chiffre à première vue le plus insignifiant, 48, est capital: à la mi-2015, Audi présentait sur le modèle d’étude Audi RS 5 TDI Concept un progrès révolutionnaire: un circuit électrique de 48 volts. Sans nous lancer dans un cours de physique, cette valeur est très importante lorsqu’il est question de systèmes électriques embarqués dans une voiture. En deux mots, plus la tension est élevée, plus on peut alimenter de systèmes – surtout s’ils consomment beaucoup d'énergie. Cette technologie constitue une première mondiale sur un modèle de série, la nouvelle Audi SQ7 TDI en l’occurrence. La différence de tension, par rapport au système classique de 12 volts, profite avant tout au compresseur à entraînement électrique du tout nouveau moteur 4.0 V8, par ailleurs doté de deux turbocompresseurs classiques. Ce compresseur additionnel assure surtout des performances dynamiques dans les bas régimes. Même au démarrage, étant donné que le turbo est 100 % électrique. En moins de 250 millisecondes, la turbine du compresseur atteint une vitesse de rotation de 70.000 tr/min afin d’apporter au moteur l'énergie nécessaire pour doper sa puissance. Résultat : un dynamisme pur sans turbo lag. « La solution technique du compresseur électrique constitue une première mondiale sur le marché. Audi confirme une fois de plus son slogan ‘Vorsprung durch Technik;», confirme Stefan Knirsch, membre du directoire d’AUDI AG en charge du développement technique.

Outre le compresseur à entraînement électrique, le couple énorme de 900 newtonmètres et la puissance de 320 kW (435 ch) du V8 contribuent également aux prestations impressionnantes de l'Audi SQ7, qui grimpe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Une performance de voiture de sport. L'orchestration de la puissance est épaulée par la nouvelle boîte tiptronic à huit vitesses, qui change de rapport de façon aussi rapide qu’efficace. Une combinaison d’une importance capitale sur l'Audi SQ7. Le déploiement de puissance du compresseur à entraînement électrique dans les bas régimes permet de tenir une consommation moyenne de 7,2 l/100 km, en partie également grâce à la construction ultralégère assez logique de ce modèle.

 

Le circuit électrique innovant veille également à ce que le confort propre à ce modèle soit préservé malgré ce déchaînement de puissance. Le nouveau stabilisateur de roulis électromécanique (eAWS) améliore le confort de conduite sur une chaussée irrégulière. En conduite sportive en revanche, le roulis est sensiblement diminué. Résultat : une tenue de route rigoureuse et sportive; la tendance au sous-virage est encore atténuée. Cela permet une accélération transversale plus élevée et partant une vitesse supérieure dans les virages. Le différentiel sport en option, disponible pour la première fois sur un modèle de la gamme Audi Q7, y contribue également. La répartition variable du couple entre les roues arrière de l’Audi SQ7 TDI apporte une maîtrise hors pair en courbe. La transmission intégrale en option, qui permet un contre-braquage des roues arrière allant jusqu’à cinq degrés à grande vitesse, rajoute au dynamisme de conduite.

 

Que ce soit sur circuit, en ville ou sur autoroute, l'Audi SQ7 TDI convainc partout, non seulement par l’extrême efficacité de ses systèmes tel le compresseur à entraînement électrique, mais aussi par ses performances exceptionnelles, son confort royal caractéristique du modèle, ses systèmes d’assistance innovants et ses options intérieures de haut niveau (dont une sellerie tout cuir avec surpiqûres contrastées, un ciel de toit en alcantara noir, des sièges Sport Plus et des tapis de sol en velours luxueux).

Pour en savoir plus :


Extérieurement, on retrouve bien dans l'Audi SQ7 TDI les caractéristiques d’un modèle S sportif : calandre Singleframe au design S typique, sur les flancs, référence subtile au moteur V8, couvertures de rétroviseurs en alu et logo SQ7 sur toutes les portières. Comme sur tous les modèles S, le système d'échappement débouche sur quatre sorties – rectangulaires ici.

 

L’Audi SQ7 TDI n'est pas encore disponible. Elle ne dispose pas encore de l’homologation standardisée et ne répond donc pas encore à la directive 1999/94/CE. Vous trouverez toutefois sur www.audi.be les niveaux de consommation actuels.


Aucun contenu lié n'a été trouvé.